La première ronde sera des séries, tout en n’étant pas des séries

C’est flou depuis le jour 1. Les affrontements de la ronde qualificative sont-ils considérées comme étant des séries éliminatoires?

Puisque les choix conditionnels à une participation en séries ne seront honorés que pour les 16 équipes qui participeront à la première ronde quatre-de-sept, on est tenté de dire non.

De plus, les LNH a fait bien attention de n’appeler playoffs que ce qui se passera APRÈS la ronde qualificative et le round robin. Donc, un peu de poids dans la colonne du non

Sans compter que la LNH négocie présentement avec Bell Média afin de donner les trois à cinq matchs de la série Canadien vs Penguins à RDS puisqu’ils ne font pas officiellement partie des playoffs proprement dits et qu’ils ne sont donc pas dus automatiquement aux diffuseurs nationaux.

Mais une nouvelle donnée est venue tout mélanger hier soir. Les statistiques personnelles des joueurs durant la ronde qualificative et le round robin seront comptabilisées comme étant des statistiques en séries de la Coupe Stanley.

Disons que Max Domi obtient le feu vert des médecins et qu’il participe à du hockey éliminatoire pour la première fois de sa carrière… mais que les Penguins éliminent le Canadien en trois ou quatre rencontres, il ne sera officiellement pas considéré comme ayant participé aux séries éliminatoires…

Mais il aura tout de même des statistiques en séries éliminatoires à sa fiche personnelle.

Je vois déjà mon fils tenter d’expliquer ça à son fils dans une trentaine d’années.

« Les joueurs du Canadien étaient en séries cette année-là, mais pas l’équipe… genre. »

Et si jamais les équipes de Domi ne participent pas aux séries éliminatoires d’ici la fin de sa carrière – peu probable, mais bon -, va-t-il pouvoir dire qu’il a déjà joué en séries? Il aura des statistiques individuelles en séries, mais n’y aura jamais théoriquement participé?

J’imagine le type de meetings (virtuels) que les gens de Mise-o-jeu auront au cours des prochaines heures afin de tenter de tout démêler ça et d’offrir des paris sportifs sans ambiguïté.

Paieront-ils les gens qui avaient placé le Canadien en séries si celui-ci s’effondre face aux Penguins? Théoriquement, ils n’auraient pas à le faire…

Mais sachant que les joueurs montréalais accumuleront des statistiques en playoffs, les parieurs auront un case, non?

Tout ça nous rappelle que le retour au jeu n’est pas parfait dans aucun circuit professionnel et qu’il faut être indulgent.

PLUS DE NOUVELLES