La définition des fameuses «considérations futures»

Quelle est la définition de «considérations futures»? On voit ça souvent, même cette année chez le Canadien, et on se dit que l’échange n’est pas assez important pour y accorder de l’attention. Sean Shapiro de The Athletic a dévoilé sur Twitter qu’un directeur général de la LNH lui avait déjà expliqué ce que ça voulait dire.

Ça se résume à ça. Une simple faveur en retour d’un joueur qui ne vaut pas grand chose. Une partie de golf ou un verre au bar, c’est probablement ce que Kent Hughes a touché en envoyant Michael McNiven aux Flames de Calgary.

Pourquoi les équipes font ça? Souvent, elles le font parce que le joueur a besoin d’un changement d’air ou bien il n’a plus sa place dans l’équipe et son contrat dérange. C’est la situation contractuelle qui a poussé les Sabres à faire l’acquisition de Ben Bishop des Stars, tout en allant chercher quelques millions $ comptables (mais moins réels). Les Sabres pouvaient se permettre d’accueillir un contrat de 4.916 millions $ et ont donc rendu service à Dallas. D’autant plus que si le contrat de Bishop était assuré, les Sabres atteindront donc le plancher salarial grâce à des dollars comptables qui apparaîtront comme par magie.

Le problème pour les directeurs généraux est qu’il est impossible d’échanger un joueur sans aucun retour. C’est illégal dans la LNH. D’un autre côté, l’équipe aimerait bien se débarrasser du contrat du joueur sans le racheter, ce qui affecterait la masse salariale du club.

C’est dans des situations comme ça qu’on voit des échanges de considérations futures. Les considérations futures sont littéralement n’importe quoi. Par exemple, dans les années 90, Kris Draper avait été échangé des Jets aux Red Wings en retour d’un dollar. Un seul petit billet d’un dollar. Deux décennies les Red Wings ont réalisé la valeur des considérations futures.

Les considérations futures sont donc utilisées pour contrer la règle qui indique que chaque joueur doit être échangé contre quelque chose. De cette manière, les équipes peuvent offrir un changement d’air à un joueur ou régler quelques problèmes au niveau de la masse salariale.

Dans tous les cas, les considérations futures sont appréciées des directeurs généraux de la LNH.

En rafale

– La Suède et les États-Unis s’affrontent pour savoir qui va rejoindre le Canada en finale.

– L’Avalanche pourrait avoir du renfort en finale.

– On devrait voir Caufield et Suzuki au Grand Prix du Canada.

– McIlroy domine au Canada.

– La Coupe Memorial commence dans 8 jours.

PLUS DE NOUVELLES