La « bagarre » de la 4e combinaison du Canadien de Montréal

C’est le moment de poser les questions qui trottinent dans nos cerveaux à ce moment-ci de la période estivale. Le site Habsolumentfan a rapporté une donnée captivante qui a été livrée par Louis Jean au préalable. Chez la Sainte-Flanelle, on retrouve une profondeur sans fond… du côté du trio de profondeur (le 4e). Plusieurs joueurs se présenteront en septembre afin de se tailler un poste au sein de celui-ci.

Louis Jean parle de neuf candidats potentiels, dont Charles Hudon, Ryan Poehling, Jordan Weal, Nate Thompson, Nick Cousins, Dale Weise, Philip Varone, Matthew Peca et Nick Suzuki. On peut même ajouter sans aucune timidité, Michael McCarron, qui a pris beaucoup d’étoffe l’an passé en grande partie grâce à un individu aussi qualifié que Joël Bouchard.

Artturi Lehkonen pourrait même être inséré parmi cette dizaine…

Les accords à un volet de Thompson, Weise, Weal, Peca, Cousins et Hudon ne devraient pas importuner la direction puisque ceux-ci devraient fort probablement passer via le ballottage, pour certains, sans être réclamés. Comment Weise, Peca et Hudon pourraient-ils amorcer la campagne à Montréal sans se faire bousculer vers la Ligue américaine? Logiquement, voici à quoi devrait ressembler le portrait offensif à l’amorce de la saison, selon certaines projections.

Tatar – Danault – Gallagher
Drouin – Domi – Armia
Byron – KK – Poehling
Lehkonen – Weal – Cousins
Thompson

Ça peut être interchangeable, mais il est clair que des joueurs comme Weise, Peca, Hudon, McCarron et Varone n’ont pas ou plus l’étoffe de percer cet alignement. Dans le cas particulier de Nick Suzuki, il devra être plus étincelant que lors du camp de développement, qui a eu lieu du 25 au 28 juin dernier, pour obtenir un poste d’entrée de jeu avec la formation bleu-blanc-rouge.

Le croquis actuel pourrait changer si Marc Bergevin trouve un moyen d’ajouter un pion important sur son échiquier actuel, mais pour l’instant, rien n’indique qu’il couronnera une transaction majeure d’ici le lancement de la campagne 2019-20. Néanmoins, le DG sait être créatif lorsqu’on s’en attend le moins, ce qui pourrait être le cas encore une fois cette année.

PLUS DE NOUVELLES