Kyle Beach : au tour de Jonathan Toews et Patrick Kane d’être pointés du doigt

Kyle Beach a fait preuve d’un énorme courage en se délivrant récemment de l’énorme poids qu’il avait sur les épaules (et de l’énorme douleur qui venait/vient avec). Depuis le début de la semaine, des dominos ont tombé. Stan Bowman a démissionné de ses emplois de DG des Blackhawks et d’Équipe USA, son adjoint a aussi perdu son emploi à Chicago…

Mais d’autres hommes qui étaient dans LE meeting où la décision de taire cette histoire durant quelques jours alors que l’équipe était en séries en 2010 – et qu’une autre victime aurait été faite – sont toujours à l’emploi dans la LNH.

Kevin Cheveldayoff est encore le DG des Jets. Du moins, pour l’instant. Il rencontrera Gary Bettman et la LNH en début de semaine prochaine.

Et Joel Quenneville était derrière le banc des Panthers hier soir à Sunrise. Il a même signé une autre victoire, un exploit dont la LNH ne s’est pas gênée pour souligner malgré la situation actuelle. #Malaise #QuasiTrolling

Quenneville n’a pas voulu rencontrer la presse après la victoire des siens hier, prétextant qu’il n’allait pas commenter la situation avant d’avoir rencontré Gary Bettman. Ce meeting devrait avoir lieu vers 14h00 aujourd’hui à New York, dans le bureaux de la LNH.

Si la LNH a jugé que Quenneville – qui a été mêlé à cette histoire en 2010 – pouvait diriger son équipe, pourquoi lui avoir donné congé des médias?

À noter que des partisans des Bruins, dégoûtés par toute cette histoire et visiblement frustrés de perdre face aux Panthers, ont chanté des Fire Quenneville au domicile des Panthers hier soir.

Quelques joueurs paraissent aussi un peu mal depuis la sortie du rapport d’enquête final. Beach a indiqué que tout le monde connaissait son histoire dans le vestiaire des Hawksce que Jonathan Toews et Patrick Kane ont nié quand même dans les dernières heures.

Patrick Kane a indiqué qu’il ne savait rien de tout ça à l’époque et qu’il n’a appris qu’hier que la présumée victime était Kyle Beach. Pourtant, Beach soutient que tout le monde connaissait son histoire chez les Hawks et qu’il a été la cible de plusieurs moqueries lors du camp d’entraînement suivant.

Le capitaine des Hawks Jonathan Toews est allé encore plus loin lui en affirmant qu’il aurait souhaité pouvoir faire quelque chose à l’époque (mais qu’il n’avait qu’une chose en tête à ce moment : remporter la Coupe Stanley). Jusque là, ça va…

Mais Toews a même été jusqu’à prendre la défense de Stan Bowman et de son adjoint en raison de tout ce qu’ils ont fait pour lui durant sa carrière.

Ce n’est pas parce qu’ils ont commis de bons gestes qu’il doivent être excusés des mauvaise actions qu’ils ont posées. Sinon, les prisons seraient vides ou presque…

« Monsieur le juge, j’ai déjà fait un don à telle fondation, je ne mérite pas la prison pour le crime que j’ai commis par la suite. »

Je comprends que Toews ne peut pas se reprocher de ne pas avoir agi quant à quelque chose qu’il ne connaissait pas (selon sa version à lui)… mais il aurait clairement dû se garder une petite gêne avant de défendre publiquement ceux et celles qui ont été éclaboussés par cette histoire. Il avait de bonnes intentions, il n’a pas voulu « nuire »… mais il l’a échappé. Au pire des pires, il aurait pu contacter Stan Bowman en privé.

La société doit changer. Le monde du hockey doit changer. Hier, un tournant a été pris en ce sens. Merci Kyle.

Maintenant, à nous tous/toutes d’agir pour que notre environnement soit plus adéquat. Toujours. Partout. Tout le temps.

Prolongation

– L’Association des joueurs a accepté de prendre sa part de blâme.

– La LNH a effectivement eu des comportements qui nous rappellent ceux de l’église catholique.

– La LNH a envoyé un mémo à tous ses intervenants.

– Dave Tippett a tenu à minimiser les actions de certaines personnes impliquées dans cette histoire.

– Bill Guerin serait apte à remplacer Stan Bowman puisqu’il aurait été lavé de tout soupçon dans l’histoire de cover-up d’agression sexuelle à laquelle il était mêlé à Pittsburgh. Le problème dans tout ça? L’enquêteur n’aurait même pas rencontré la présumée victime…

– L’amende aurait pu dû être plus élevée pour les Blackhawks.

– Plusieurs partisans des Blackhawks sont en colère présentement. [HFeed]

– Plusieurs rumeurs suggèrent que Marc Bergevin Ed Olcyzk pourrait être nommé président ou DG des Blackhawks. Serait-il capable de tout nettoyer? [HFeed]

– Babcock, Peters, Bowman… est-ce que Quenneville et Cheveldayoff seront les prochains?

– On jase là… mais Joël Quenneville, Stan Bowman… est-ce qu’ils ont perdu leur éventuelle place au Temple de la Renommée du hockey suite au rapport publié hier?

– On jase encore là… mais le fait que le meeting entre Quenneville et Bettman se tienne en personne me porte à croire que les conséquences seront importantes. Par contre, le fait que Quenneville ait pu coacher les Panthers hier soir me laisse croire qu’il n’aura qu’une petite tape sur les doigts. We’ll see.

PLUS DE NOUVELLES