Kotkaniemi : Marc Bergevin passe un message aux agents de Suzuki et Caufield

En voyant Jesperi Kotkaniemi quitter officiellement le Canadien aujourd’hui, c’est du même coup l’un des trois principaux jeunes attaquants dans l’organisation qui quitte le navire.

Les deux autres étant évidemment Jake Evans et Ryan Poehling Nick Suzuki et Cole Caufield.

C’est donc un gros morceau du futur du CH qui vient de quitter. Or, toute cette saga a permis de saisir deux choses : Marc Bergevin n’a pas l’intention de surpayer un jeune pour un contrat à court terme et il ne flanchera pas devant une offre hostile beaucoup trop élevée.

Et ces deux choses-là, elles doivent servir de leçon aux agents de Suzuki et Caufield : si leurs demandes sont démesurées, leur futur sera loin de Montréal. Aussi simple que ça.

Le contrat d’entrée de Suzuki viendra à échéance au terme de la saison à venir. Dans le cas de Caufield, ce sera un an plus tard.

Je ne sais pas si les négociations entre Suzuki et le CH ont déjà débuté, mais je m’attends à ce que le CH s’assure de lui offrir une extension à long terme le plus rapidement possible afin d’éviter de le perdre comme dans le cas de Kotkaniemi.

Je veux bien croire qu’il ne flanchera pas et qu’il n’a pas peur de prendre les choix au repêchage, mais à un moment donné, tu dois signer tes jeunes joueurs, surtout quand ils sont aussi prometteurs que Suzuki et Caufield.

Mais même s’il envoie ce message aux agents, il offre du même coup tout un vote de confiance aux deux jeunes. Il vient de leur démontrer qu’à partir de maintenant, ils sont les deux jeunes autour desquels on bâtira l’équipe.

Avec les jeunes joueurs défensifs comme Romanov, Guhle et autres, évidemment.

Je suis convaincu que Suzuki et Caufield sont à Montréal pour y rester. Est-ce qu’ils signeront des contrats de transition ou des pactes à long terme? Ce sera à voir durant les négociations, mais je crois que les deux ont la ferme intention d’évoluer sur le même trio pour plusieurs années.

Espérons seulement que ce soit à Montréal.

En rafale

– Précision importante.

– Bonne question.

– Ouf.

– Ça met un peu de perspective.

– Denis Shapovalov s’incline au US Open.

PLUS DE NOUVELLES