Karl Alzner a mentionné que le Canadien avait l’œil sur de gros morceaux

Karl Alzner est un brin plus volubile qu’Andrei Markov ou Shea Weber. Lors d’une entrevue accordée à Sportsnet 960, il a décrit en détail sa visite à Montréal.

Il a mentionné que sa femme et lui se sont sentis aussitôt à l’aise avec Marc Bergevin, sans oublier que les installations et le Centre Bell au centre-ville ont charmé la famille. Alzner a été courtisé par plusieurs équipes, mais son choix était clair : Montréal.

Il a vanté l’organisation pour être dans l’action. Le Canadien a peut-être perdu Alexander Radulov, mais elle n’a pas abandonné pour autant et Alzner sent que Bergevin est en train de tout installer pour gagner. La signature de Carey Price en est un parfait exemple, selon lui. Le nouveau défenseur de la Flanelle croit que le Canadien demeure dans une mentalité de gagner maintenant.

Il a également souligné que l’organisation avait cette capacité et le désir de faire tout le nécessaire pour gagner. C’est drôle, mais même si les Caps ne gagnent pas en séries, cette franchise en a toujours fait plus que le Canadien pour tenter de gagner. Il me semble que saison après saison, la franchise des Caps démontre comment elle souhaite lever une Coupe Stanley, même si elle en est incapables, printemps après printemps. Mais bon…

La meilleure quote d’Alzner demeure toutefois la suivante : « Ils ont l’œil sur quelques morceaux qui aideront l’équipe! »

Euh… il parle d’agents libres ou de joueurs acquis via une transaction? Alzner suppose-t-il où il sait vraiment quelque chose? Je ne crois pas que Bergevin lui a dit quoi que ce soit de concret, moi. Il garde toutes ces choses-là secrètes!

PLUS DE NOUVELLES