Kaiden Guhle : Direction le Temple de la renommée du hockey selon Bob Hartley

Ça fait un bout de temps que les nombreux observateurs autour de la LNH mentionnent que Kaiden Guhle fut une excellente sélection de la part du Canadien de Montréal au 16e rang du repêchage 2020. Mais avant qu’il ne participe à son premier match dans le show, on pouvait tous s’imaginer de grandes choses pour lui, mais nous n’avions pas grand-chose de concret.

Personnellement, je me disais que ça prendrait un moment pour qu’il s’adapte et qu’un ou deux passages avec le Rocket de Laval seraient nécessaires pour lui offrir une acclimatation en douceur à la réalité du hockey professionnel. Je me suis trompé. Honnêtement, il est meilleur plus rapidement que je ne l’aurais cru. Tant mieux pour le kid, c’est mieux pour lui que je me sois trompé dans ce sens-là!

Ses chiffres, sur le plan offensif, ne sont peut-être pas exorbitants, mais il faut ne s’être absolument jamais assis devant une partie du CH pour penser que ce gars-là est ordinaire sur la glace. Sa place avec le grand club est déjà sécurisée, et ce, pour très longtemps.

Le duo qu’il compose avec David Savard tient le fort pendant l’absence de Joel Edmundson (qui fera un retour au jeu ce soir) et Mike Matheson et c’est en grande partie grâce à eux que l’équipe a la tête hors de l’eau au moment d’écrire ces lignes.

Mais que moi ici sur le danslescoulisses.com je vous dise que Kaiden Guhle est bon, c’est l’fun, mais ça ne vaut pas l’appréciation d’un coach d’expérience comme Bob Hartley. Ce matin sur les ondes de BPM Sports avec Jean-Charles Lajoie, le Franco-Ontarien y est allé d’un commentaire très élogieux sur Guhle. Selon lui, le jeune défenseur devrait avoir une carrière digne du Temple de la renommée du hockey, rien de moins!

« Le kid a déjà l’air d’un membre du Temple de la renommée. C’est absolument incroyable ce qu’il accomplit! » – Bob Hartley

C’est lui qui le dit, pas moi… mais je suis pas mal d’accord!

Je trouve juste ça gros comme déclaration et ça peut mettre une pression énorme sur le jeune dans un marché comme celui de Montréal, mais il semble avoir les épaules assez fortes pour assumer une telle déclaration.

En rafale

– Jusqu’à maintenant, c’est un sans faute pour Nick Suzuki avec le « C » sur son chandail.

– Sa bonne attitude et son leadership en font un vétéran pour accompagner les jeunes.

– Imaginez si un ancien joueur disait un truc du genre sur les Canadiens, ce serait la folie à Montréal!

– Avons-nous enfin droit au Jack Eichel qui prend charge de son club et le traine dans la bonne direction?

– Belle célébration à Détroit avant le match Wings-Caps.

PLUS DE NOUVELLES