Juraj Slafkovsky jouera dans la OHL en 2022-23 selon ce qu’entend Shawn Simpson (TSN)

On a appris ce matin que les chances de voir Juraj Slafkovsky et Filip Mesar défendre les couleurs de la Slovaquie lors de la reprise des championnats mondiaux junior le mois prochain en Alberta étaient très faibles. Elles seraient presque nulles dans le cas de Slafkovsky, selon un journaliste sportif slovaque…

On s’est tous dit que le Canadien souhaitait voir Slafkovsky se reposer pour être à son meilleur en octobre, dans la LNH ou la Ligue américaine, tout en évitant de jouer en ayant l’énorme pression d’être le meilleur joueur du tournoi. Et ça pourrait se comprendre/défendre…

Mais voilà que Shawn Simpson (TSN 1200 Ottawa et ancien dirigeant/recruteur dans la LNH et la KHL) vient de lancer une bombe : selon ce qu’il entend, le Canadien aurait l’intention d’envoyer Juraj Slafkovsky dans la OHL en 2022-23. Wow !

Rappelons que les droits junior de Slafkovsky appartiennent depuis un an aux Otters d’Erie dans la LCH… une équipe qui a terminé la saison 2021-22 au neuvième rang sur dix dans la division Ouest de la OHL.



Une équipe coachée par B.J. Adams, un gars dont les informations à son sujet sont plutôt rares généralement…

Est-ce que les infos de Shawn Simpson sont exactes? Est-ce déjà décidé (avant le camp) ou est-ce seulement une option étudiée? Allez savoir…

Mais j’ai le feeling que Simpson n’est pas accurate sur celle-là. On verra.

Pourquoi amener un gars qui jouait contre des hommes en Europe dans une ligue de jeunes en Ontario? Surtout qu’il mesure 6’3 ou 6’4 déjà et que son avantage, c’est juste son gabarit?

Si on en vient à agir ainsi, c’est qu’on souhaitera voir Slafkovsky s’adapter aux plus petites patinoires nord-américaines et qu’on n’a pas aimé son jeu en espaces restreints lors du camp de développement à Brossard. Si…

À noter qu’un tel move permettrait au Canadien de faire glisser son contrat d’un an et d’ainsi s’assurer des droits de Slafkovsky pour une année supplémentaire.

MAIS

Kent Hughes a confié la semaine dernière que pour Slafkovsky, la décision allait se prendre entre Laval et Montréal (après le camp). Pourquoi aurait-il changé d’idée en l’espace de quelques jours?

Rappelons qu’Elliotte Friedman a indiqué le 5 juillet, soit deux jours avant le repêchage amateur de la LNH, que le Canadien avait probablement l’intention de repêcher Shane Wright… mais que l’option de le renvoyer dans la OHL allait être sérieusement évaluée.

On connaît la suite…

Bref, les infos des insiders sont toujours à prendre avec une certaine méfiance. Et Slafkovsky a joué une quarantaine de matchs en 2020-21 – soit environ le même nombre de matchs qu’une saison complète de la NCAA -, malgré la COVID-19, contrairement à cinq pour Wright. Est-ce que cette idée avec Wright peut tenir la route avec Slafkovsky? Imaginez si Slafkovsky fait comme Michael McCarron, c’est-à-dire ne pas dominer dans la OHL?

Souvent, on se plaint du règlement qui empêche un joueur repêché dans la LNH alors qu’il appartient à une équipe junior canadienne de jouer dans la LAH et là, on enverrait Slafkovsky en Ontario? Ça a pas peu de sens…

D’autant plus que tous les choix de première ronde depuis Erik Johnson en 2006 sauf un (Owen Power) ont joué dans la LNH immédiatement après avoir été sélectionné first overall.

Sortir Filip Mesar d’une première division européenne pour l’amener dans la LCH (ses droits appartiennent aux Rangers de Kitchener)? Peut-être, oui… mais Slafkovsky, je n’achète pas ça. Du moins, pas en août! Surtout pas après qu’on ait appris qu’il allait s’entraîner à Montréal en août, plutôt qu’aller jouer dans un championnat mondial JUNIOR.

En rafale

– Mike Matheson est agréable à voir jouer. [TSN]

– Rem Pitlick est une véritable aubaine.

– Daniel Audette ne se rendra finalement pas en Russie.

– Jeff Petry et Ryan Poehling toucheront plus d’argent à Pittsburgh. #Impôts

– Le Canadien ne sera pas l’une des équipes les plus jeunes de la LNH en 2022-23.

– Qu’est-ce que l’avenir réserve à Neymar?

PLUS DE NOUVELLES