betgrw

Juraj Slafkovsky : « J’ai mal au dos en raison du lit de l’hôtel »

Alors que la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey occupe beaucoup l’attention des partisans de hockey, il ne faut pas oublier le Championnat mondial de hockey qui vient tout juste de débuter.

Comme à chaque année, ce tournoi regroupe plusieurs pays, qui pour la plupart comptent sur des joueurs de la LNH.

Avec les Jeux olympiques qui approchent, et la LNH qui y sera, beaucoup plus de solides joueurs sont présents à ce tournoi.

D’ailleurs, on y retrouve quelques joueurs du Canadien de Montréal, alors que Kaiden Guhle (Canada), Cole Caufield (États-Unis) et Juraj Slafkovsky (Slovaquie) sont présents en République Tchèque.

Dans le cas de Slafkovsky, eh bien, il a bien commencé le tournoi avec un superbe but dans un match préparatoire, et hier, il a obtenu deux passes lors du premier match du tournoi de la Slovaquie, ce qui lui a valu le titre de joueur slovaque du match.

Malgré ce bon début de tournoi sur le plan personnel, cela paraît que ce qui importe le plus aux yeux de l’attaquant du CH, c’est de gagner.

Hier, malgré sa bonne performance, Slafkovsky a vu la Slovaquie s’incliner 6 à 4 face à l’Allemagne en lever de rideau.

Et après le match, en entrevue, Slafkovsky était de mauvaise humeur.

Il s’était fâché contre les arbitres pendant le match, et après le match, Slaf était d’autant plus de mauvaise humeur, alors qu’il en a même profité pour se plaindre de son lit d’hôtel.

En effet, l’attaquant slovaque a expliqué après le match qu’il avait mal au dos à cause du lit de son hôtel, comme l’a rapporté un site de sport slovaque.

« J’ai mal au dos en raison du lit de l’hôtel. J’aurais préféré qu’on loge quelque part plus loin de l’aréna dans quelque chose de mieux. Malheureusement, ce n’est pas ma décision. » – Juraj Slafkovsky

Même si l’hôtel est à seulement 350 mètres de l’aréna où la Slovaquie disputera tous ces matchs de phase de groupe pour ce tournoi, Slafkovsky aurait préféré un hôtel plus loin, mais plus confortable.

Bref, Slafkovsky a laissé sortir toute sa frustration après la défaite contre l’Allemagne, qui représente probablement le plus proche concurrent de la Slovaquie dans ce tournoi.

Les deux pays devraient se battre pour la troisième place du groupe.

Voyons voir comment Slafkovsky se comportera pour le reste du tournoi, et s’il trouvera son lit plus confortable après une victoire.

Se plaindre de son lit n’est pas l’idéal, mais Slaf est encore jeune et il apprendra à retenir davantage sa frustration.

Le prochain match de la Slovaquie aura lieu dimanche face au Kazakhstan.

Pour en savoir plus, je vous relaisse l’article du site slovaque juste ici.

En Rafale

– Un jeu qui est passé sous le radar hier soir.

– Exactement. Je serais content avec un des quatre.

– Trocheck connaît vraiment d’excellentes séries.

– À lire sur probablement le meilleur défenseur de sa génération.

– Quelques statistiques sur l’Inter Miami.

PLUS DE NOUVELLES