CMJ : le Canada passe en finale en battant les États-Unis

Déjà que la Tchéquie en a surpris plus d’un en finissant la phase de groupe au premier rang, devant les Canadiens, voilà qu’elle affrontera le Canada en grande finale.

De l’autre côté le Canada n’en sera pas à son premier rodéo en finale, lui qui est le favori la majorité du temps.

Voilà qu’il a battu les États-Unis en demi-finale par la marque de 6-2.

Joshua Roy a mené l’équipe vers une victoire, grâce à une récolte de 4 points.

Les États-Unis ont donné le ton à la rencontre avec un but rapide.

Avec seulement 79 secondes d’écoulées au match, le troisième choix au dernier repêchage, Logan Cooley, a inscrit son 6e but du tournoi déjà. Jimmy Snuggerud et Ryan Ufko ont été complices sur le but.

Fait intéressant, après seulement 5 minutes d’écoulées, les Américains menait 9-0 dans le chapitre des tirs.

On ne voit pas ça trop souvent de la part du Canada.

Vers la moitié de la periode, Kenny Connors a doublé l’avance des siens sur un retour d’un tir de Charlie Stramel. Gavin Brindley a aussi récolté une passe sur le jeu.

Une petite minute plus tard, le Canada a réduit l’avance.

Je vous laisse deviner qui a inscrit ce but.

Et oui, Connor Bedard a inscrit son 9e but du tournoi, lui qui se rapproche à un seul petit but d’un autre record canadien.

Sur le but, Joshua Roy et Ethan Del Mastro ont été crédités d’une mention d’aide.

Le reste de la période était plutôt tranquille, mis à part quelques occasions par-ci par-là de chaque côté.

Les Américains ont mené 18-13 dans la colonne des tirs au but.

L’entraîneur de la formation canadienne, Dennis Williams, doit clairement avoir fait mention qu’il s’attendait à une grosse deuxième période de la part de sa troupe.

47 secondes seulement se sont écoulées au deuxième vingt, et Logan Stankoven a renvoyé tout le monde à la case départ.

Stankoven a concrétisé sur le retour du tir de Brandt Clarke. Joshua Roy a récolté son deuxième point du match.

Cinq minutes plus tard, Adam Fantilli a finalement trouvé le fond du filet, lui qui n’a que deux buts depuis le début du tournoi.

Décidément, il était heureux.

Zachary Dean et Olen Zellweger ont été complices sur le but de Fantilli.

L’Américain Jackson Blake a trompé la vigilance du gardien Thomas Milic, mais l’entraîneur canadien a décidé d’aller en contestation.

Après quelques minutes de reprises vidéo, les arbitres en sont venu à la conclusion que le but était refusé à cause qu’il a créé de l’obstruction envers le gardien.

La troupe de Dennis Williams n’avait pas fini de compter en deuxième période.

Quelques minutes plus tard, Joshua Roy fait scintiller la lumière rouge pour la quatrième fois dans le tournoi. Connor Bedard et Logan Stankoven ont récolté une mention d’aide sur le but du Québécois, pour porter la marque à 4-2.

Ce but de la part de l’espoir du Tricolore portait son total de points en deux participations à 17, le rapprochant à un seul point du record québécois de Jonathan Huberdeau (18).

Même si les Américains mènent 33-26 pour les tirs, le Canada retraite au vestiaire avec une avance de deux buts.

Durant la première moitié du dernier engagement, il n’y a pas eu de but, mais les Américains ont bien failli réduire l’écart.

Après avoir accordé le but, Dennis Williams a encore une fois été en appel pour contester le but.

Heureusement pour les Canadiens, leur entraîneur a encore eu raison, ce qui les a permis de garder leur avance de 5-2.

Les Canadiens ont finalement triplé leur avance avec un peu plus de 10 minutes à faire à la rencontre.

Brandt Clarke a inscrit son deuxième du tournoi et Owen Beck a récolté une passe sur le but. Adam Fantilli a aussi amassé une passe.

L’espoir du Canadien gagne des points en vue de la finale.

Avec un peu plus de 3 minutes à écouler au match, les Américains ont retiré leur gardien de but, au profit d’un sixième attaquant.

Erreur.

Pas seulement à cause d’avoir laissé une cage béante face aux puissants Canadiens, mais aussi à cause d’un revirement très couteux de la part de Luke Hughes.

Ce revirement a permis à Joshua Roy d’inscrire son deuxième but du match, portant la marque à 6-2 et mettant ainsi hors de portée le match aux Américains.

Ce quatrième point du match de Roy lui a permis de finalement rejoindre Jonathan Huberdeau pour le plus de points amassés au total au Championnat Mondial junior. Il s’agissait de son 18e point, lui qui en est à sa deuxième participation.

Pas si mal pour un gars repêché au cinquième tour.

Thomas Milic a été choisi le joueur du match, grâce à 43 arrêts, dont plusieurs arrêts clés.

La finale aura lieu demain soir, soit le 5 janvier, à 18h30, heure du Québec.

En rafale

– Toujours d’actualité.

– À lire.

– À regarder.

– CHRIS BOUUCHEERRRR!

– Belle prise de vue.

PLUS DE NOUVELLES