Jordie Benn s’entend avec le Wild

Après un mois d’août plus que tranquille du côté de la LNH, voilà que de plus en plus de signatures sont annoncées à l’approche des camps d’entrainement. Aujourd’hui, c’est au tour de Jordie Benn de signer une entente d’une saison d’une valeur de 900 000$.

Maintenant âgé de 34 ans, Jordie Benn est un défenseur régulier qui peut encore être très utile à une équipe de la LNH. Certes, il n’est plus aussi efficace que lors de son passage avec le Canadien, mais comme 6e ou 7e défenseur, il ne fait pas de mal à personne.

On se souviendra que certains analystes auraient préféré garder Benn que de signer Ben Chiarot à l’été 2019…

Le Wild, qui a également mis sous contrat l’ancien du Canadien Jon Merrill plus tôt cet été, a un top 3 déjà bien établi en Jared Spurgeon, Jonas Brodin et Matt Dumba. Alex Goligoski est celui qui devrait compléter le top 4. Cela veut donc dire que Benn et Merril seront en compétition pour le rôle de 6e défenseur, puisque Dimitry Kulikov devrait occuper un poste régulier dans la brigade défensive.

Il s’agit, selon moi, d’une excellente mise sous contrat pour le Wild. On parle évidemment d’un geste de profondeur, mais lorsque vient le temps des séries, ce sont justement ces petites acquisitions qui viennent souvent faire la différence.

Benn ne peut peut-être plus récolter 22 points en une saison comme il l’avait fait à Montréal, mais il est encore en mesure de bloquer des lancers et de donner de bonnes mises en échec. De plus, il est encore amplement en mesure d’évoluer sur une première ou deuxième vague d’infériorité numérique.

Et à 900 000$ pour un an, il ne fait certainement pas mal à la masse salariale.

En rafale

– Intéressant.

– Tout simplement exceptionnel.

– Bonne nouvelle!

– Les Canes s’associent à une franchise de la ECHL.

– Jan Mysak est en action.

 

PLUS DE NOUVELLES