Jordan Harris ne pourra pas jouer avec le Rocket en séries s’il dispute un match avec le CH

Depuis hier après-midi, Jordan Harris est éligible à signer son contrat d’entrée dans la LNH avec le Canadien. Sa saison dans la NCAA a pris fin à la suite d’une défaite crève-cœur, ce qui fait en sorte que son parcours au niveau collégial américain est terminé. Ses prochains coups de patins, il les donnera au niveau professionnel.

Or, le Canadien peut dormir tranquille : selon ce qui circule, ce n’est qu’une question de temps avant qu’Harris appose sa signature au bas d’un contrat avec le Tricolore. À moins d’une surprise, ce sera officialisé d’ici lundi matin.

Le plan semblait clair dans son cas : on allait l’amener à Montréal pour lui permettre de disputer quelques matchs avant de le renvoyer à Laval pour qu’il puisse aider le Rocket dans son parcours en séries éliminatoires. Du même coup, le jeune défenseur allait pouvoir prendre de l’expérience importante.

Or, Guillaume Lefrançois a rectifié le tir ce matin : s’il joue un match à Montréal cette année, Harris devient inéligible à jouer pour le Rocket en séries. Anthony Marcotte a lui aussi confirmé l’information.

Évidemment, ça change la donne dans son cas. Le scénario « Montréal puis Laval » semblait possible (du moins, c’est ce qui circulait depuis quelques semaines), mais maintenant qu’il ne l’est plus, le portrait change.

Dans les faits, le scénario le plus probable est de le voir débarquer à Montréal et de finir la saison avec le grand club. Ainsi, Harris pourra brûler la première année de son contrat et il pourra emmagasiner de l’expérience contre des équipes de la LNH.

Et comme le défenseur aura son mot à dire, je m’attends à ce que ce soit ce qu’il préfère.

Or, il y a aussi le scénario (beaucoup plus improbable) dans lequel on l’envoie à Laval directement et qu’il ne joue pas avec le CH en 2021-22. Si je comprends bien, ceci lui permettrait de disputer les séries avec le Rocket. Il devrait alors signer un contrat de la LAH, ce qui ne lui ferait pas brûler une année de contrat.

Mais entre vous et moi, il y a fort à parier qu’Harris voudra une garantie qu’il pourra jouer dans la LNH dès cette année pour brûler sa première année de contrat. C’est bien trop avantageux pour lui et ça ne vaut pas la peine de risquer son futur à Montréal pour un parcours en séries avec le Rocket, si vous voulez mon avis.

Bref, attendez-vous à ce qu’Harris joue à Montréal à son arrivée (et qu’il y termine la saison). Au moins, le Rocket pourra compter sur Corey Schueneman et Justin Barron pour renforcer sa défensive en séries.

PLUS DE NOUVELLES