Jordan Harris doit commencer la prochaine saison à Laval, selon Martin Biron

Ayant fait ses débuts en LNH le 2 avril à Tampa Bay, Jordan Harris n’a pris part qu’à cinq autres matchs depuis. Malgré les blessures, les pertes à la dernière date limite des transactions, les défenseurs qui jouent moins bien, Harris semble être le défenseur de trop dans l’organigramme.

En six matchs, il n’a pas récolté de point, il a écopé de deux pénalités mineures et il maintient une fiche de moins-1. On a vu de bons flashs du jeune défenseur, mais il tarde à s’inscrire sur la feuille de pointage.

Honnêtement, dans une saison perdue de la sorte, je voudrais que Harris joue, mais bon Martin St-Louis voit la situation autrement. On ne peut pas non plus envoyer le jeune défenseur à Laval pour aider le Rocket lors des séries éliminatoires.

Pour le reste de la saison, donc, le 54 sera soit dans les estrades ou bien dans l’alignement. Que fera-t-il l’an prochain? Martin Biron aimerait le voir débuter la saison à Laval, lui.

Le CH ne fera pas les éliminatoires l’an prochain. Je ne vois pas pourquoi Harris ne pourrait pas débuter la saison avec le grand club. S’il ne fait vraiment pas bien, on peut l’envoyer en bas, mais sinon pourquoi ne pas l’aider à grandir avec le grand club?

Laval est loin d’être une mauvaise destination, loin de là, c’est juste que Montréal ne tentera pas plus de gagner en 2022-2023.

Signé officiellement le 26 mars dernier pour deux saisons, son contrat viendra à échéance à la fin de la saison 2022-2023. Déjà que ç’a lui a tout pris pour signer à Montréal, le fera-t-il s’il passe la saison 2022-2023 complète dans les mineures? Il sera RFA, donc Kent Hughes aura encore le plus gros bout du bâton.

En rafale

– Le propriétaire veut continuer de rapprocher les anciens joueurs du CH aux joueurs actuels.

– Avec raison.

Voici la conférence de presse complète.

– Quel beau geste.

– Deux joueurs des Leafs devront débourser de l’argent.

– Grosse perte pour les Knights.

– Comme la plupart des Québécois.

PLUS DE NOUVELLES