20 000$ en prix à gagner!
Inscris-toi gratuitement à notre superpool.
Inscris-toi gratuitement à notre superpool.
20 000$ en prix à gagner!

Jonathan Marchessault et Reilly Smith : l’heure de la vengeance a sonné contre les Panthers

La finale de la Coupe Stanley n’est pas encore commencée. Dans les faits, il faudra attendre encore une soixantaine d’heures (jusqu’à samedi soir) pour voir les premiers coups de patin.

C’est long, je sais.

Ce qui est intéressant de la finale, c’est que les deux équipes sont composées majoritairement de joueurs canadiens. Dans les faits, même si cela met aux prises deux équipes américaines, le Canada est bien représenté.

Pas moins de 29 Canadiens joueront… contre seulement sept Américains. C’est plus de quatre fois plus, ça.

Ce qui est aussi intéressant, c’est que deux des joueurs canadiens des Golden Knights seront sous la loupe au cours de cette série-là : Reilly Smith et Jonathan Marchessault.

Pourquoi? Parce que c’est contre les Panthers.

On se souviendra qu’en 2017, alors que le repêchage d’expansion a eu lieu dans la LNH, les Golden Knights de Vegas ont fait de bonnes affaires avec quelques équipes.

Les équipes ont d’ailleurs appris de leurs erreurs avec Seattle.

Mais rien n’a été aussi impressionnant que de voir le club échanger Reilly Smith à Vegas afin de convaincre l’état-major des Knights de prendre le Québécois Jonathan Marchessault. On parle de deux des six joueurs restants de l’édition originale des Knights.

Aujourd’hui, les deux sont des visages importants à Vegas et ils vont tenter de faire en sorte que leur ancien club va payer cash leur départ.

Depuis son arrivée à Vegas, Smith a récolté 286 poitns en saison régulière. Cette année, il a obtenu 56 points, ce qui le rapproche de sa récolte de 60 points en 2017-2018, l’année de la première finale.

À cela, on ajoute 63 points en séries depuis l’arrivée de la franchise dans la LNH. Cela le place au premier rang de l’histoire de la franchise pour le nombre de points en séries.

En fait, il est à égalité au premier rang avec – oh que oui – Jonathan Marchessault. Ce dernier a 348 points en six saisons à Vegas, ce qui le place au sommet des pointeurs de l’histoire de la franchise.

Smith est installé au troisième rang, derrière William Karlsson (307 points). Oui, les Panthers se sont fait avoir… et s’ils perdent la Coupe dans les prochains jours, ils seront les artisans de leur propre malheur.

PLUS DE NOUVELLES