betgrw

Jon Cooper voit le noyau actuel du Lightning gagner une autre Coupe Stanley

Lorsque l’on pense aux meilleurs entraîneurs actifs de la LNH, c’est difficile de ne pas placer Jon Cooper au sommet.

Depuis quelques années, il y a des changements d’entraîneurs à profusion à travers la LNH.

D’ailleurs, il y a eu 17 changements d’entraîneur-chef depuis la fin de la saison 2022-2023.

C’est ce qu’on apprend dans cet article de Joe Smith, sur The Athletic.

Jon Cooper a aussi confié qu’il n’est pas prêt à céder sa place à la barre du Lightning de Tampa Bay, même s’il sait très bien qu’il ne pourra demeurer à ce poste indéfiniment.

« Éventuellement, un jour, on saura qu’il sera temps de passer le règne à quelqu’un d’autre. En aucun cas c’est le moment présentement. » – Jon Cooper

Cooper est l’entraîneur actif avec le plus long règne avec une même équipe.

Il est en poste depuis la fin de la saison 2013.

Mike Sullivan avec les Penguins de Pittsburgh le suit de près, mais son poste est beaucoup moins garanti que celui de Cooper, après une saison décevante. La reconstruction semble avoir été entamée du côté de Pittsburgh avec l’échange de Jake Guentzel.

Avec autant de succès depuis son arrivée derrière le banc du Lightning, Cooper veut continuer ce règne le plus longtemps possible.

Il sait qu’il ne sera pas toujours entraîneur du club, mais il veut poursuivre sur cette lancée et espérer gagner au moins une autre Coupe Stanley pour ajouter à sa collection.

Dans ce même article de Joe Smith, Cooper y est allé d’une comparaison intéressante avec Jack Nicklaus et Tiger Woods, deux légendes du golf :

« Qu’est-ce qui était spécial avec Jack Nicklaus en 1986? Il a continué de mettre les efforts nécessaires et il l’a fait (gagner). Et qu’en est-il de Tiger Woods quand il a gagné le Tournoi des maîtres en 2019? Notre fenêtre est ouverte, mais elle ne l’est pas autant qu’elle l’était il y a quatre ou cinq ans. » – Jon Cooper

Je vous invite d’ailleurs à aller lire cet excellent papier de Joe Smith, sur The Athletic, ça en vaut la peine.

Garder le noyau actuel est le principal objectif de la direction des Bolts en vue de la prochaine saison.

Steven Stamkos devra signer une prolongation de contrat avant le 1er juillet prochain, sans quoi il tombera agent libre sans restriction.

Le contrat de Victor Hedman prendra fin à l’été 2025.

Si Julien BriseBois parvient à prolonger Stamkos, le noyau des dernières années serait toujours intact. Il serait plus vieux, mais aussi plus expérimenté.

Avec Stamkos, Hedman, Nikita Kucherov, Andrei Vasilevskiy, Brayden Point et Mikhail Sergachev toujours avec l’équipe, les chances du Lightning sont bien présentes.

Comme Cooper l’a mentionné, il y a plusieurs éléments clés au sein de l’équipe. Il faut simplement trouver les quelques petites pièces du casse-tête à mettre autour de ces joueurs clés.

Comme on le dit souvent : rien n’est impossible. (Sauf peut-être brocher de l’air à un arbre…)

En rafale

– MacDougall n’a pas perdu un seul match cette saison.

– Les Rangers ont remporté le premier match de cette deuxième ronde face aux Hurricanes de la Caroline.

– Wyatt Johnston a sorti ses talents en français pour accorder une entrevue dans la langue de Molière à Anthony Martineau.

– Félicitations à Lando Norris pour sa première victoire en carrière.

– Pat Maroon a toujours su calmer la tension au sein de l’équipe.

PLUS DE NOUVELLES