John Tavares a encore remis les pendules à l’heure | Les propos d’un Sven Andrighetto confiant | En rafale

Même si John Tavares a vu trois de ses amis proches (et coéquipiers) s’en aller dès la journée d’ouverture des joueurs autonomes, il n’a pas plus envie de quitter l’équipe qui l’a sélectionné au tout premier rang en 2009.

Frans Nielsen (Red Wings), Kyle Okposo (Sabres) et Matt Martins (Leafs) grandissaient avec Tavares au sein des Islanders depuis la campagne 2009-2010, c’est clair qu’une amitié est née à travers ces années. Et malgré le départ des trois autres mousquetaires, Tavares n’a pas changé son discours.

« Je n’ai pas vraiment de raison de quitter et je crois que même si le visage de la formation a beaucoup changé, nous pouvons faire quelque chose d’intéressant la saison prochaine. J’ai toujours exprimé mon amour publiquement face aux Islanders de New York. »

Tavares a encore remis les pendules à l’heure. Je vous rappelle que plusieurs rumeurs l’envoyaient à Toronto (en 2018) puisque la concession n’a pas réussi à amener Steven Stamkos chez elle. De plus, l’incertitude entourant le Barclay’s Center et le fait que Matt Martin soit à Toronto peuvent nous porter à spéculer davantage.

Mais bon, Tavares ne semble pas servir de la bouillie pour les chats et il pourrait retrouver P.A. Parenteau à sa droite dès les premières secondes du calendrier préparatoire. C’est évident que Jack Capuano tentera de réunir les deux joueurs, mais Parenteau sera-t-il en mesure de répéter les exploits qu’il a réalisés entre 2010 et 2012? Je ne suis pas certain.

À sa gauche, c’est assurément Andrew Ladd qui campera ce rôle. Ladd sera-t-il en mesure d’atteindre le marque des 30 buts pour la première fois de sa carrière? Il se tient normalement entre 24 et 29, donc c’est fort possible que Parenteau Tavares l’aide à atteindre ce plateau pour la première fois de sa carrière.

C’est triste, mais Tavares devra avoir davantage de support s’il souhaite gagner une Coupe Stanley avec cette organisation. Un moment d’écrire ces lignes, je ne classe pas les Islanders parmi les meneurs de divisions… et même du wildcard.

En rafale
– C’est le tournoi du capitaine aujourd’hui.

https://twitter.com/CanadiensMTL/status/765547360579620864

– Le but de Sven Andrighetto est de faire partie de l’équipe à temps plein. Et vous connaissez ma position dans ce dossier.

– Récemment, on m’a dit que Nikita Scherbak ne se démarquait des autres dans un tournoi nommé le Boot camp.

– Excellent point de Maxim Lapierre.

– La Coupe du Monde s’en vient et Sidney Crosby a hâte de jouer avec Brad Marchand, l’un des petits nouveaux de l’équipe. [TVASports]

– Hier, c’était le 5e anniversaire du départ de Rick Rypien… Une autre histoire de « goon » très émotive.

Rappel : le meilleur gardien de la Ligue nationale, Carey Price, souffle ses 29 chandelles aujourd’hui.

PLUS DE NOUVELLES