John Lu (TSN) se pose 3 (bonnes) questions concernant le Canadien… Mais quelles sont les réponses? | En rafale

John Lu, journaliste reporter pour TSN (SportsCentre) depuis mars 2000, est l’un des journalistes sur le beat du CH qui en sait (et en dit) le plus. Lu a publié un article sur le site de TSN dans lequel il se pose 3 questions concernant chacune des équipes canadiennes.

Ses questions n’ont rien de surprenantes, mais elles viennent renforcer les interrogations que j’ai depuis juillet.

1. Qui jouera aux côtés de Shea Weber (droitier) sur la 1ere paire?
C’est la question que plusieurs observateurs se posent présentement. On se l’est posé tout l’été et on n’a pas obtenu de réponse claire et nette. Markov semble être l’option du Canadien, si l’on en croit Bob McKenzie, mais le simple fait d’imaginer (la lenteur d’) une paire Markov – Weber me fait faire de l’urticaire. Même les Russes ont compris qu’il faut diminuer les responsabilités du vieux Markov, et non l’inverse.

Beaulieu n’est pas encore arrivé à maturité (au sens propre et figuré du terme) et les fans experts le voient sur la 3e paire (ou dans une autre ville).

Emelin semble avoir une place sur la 2e paire avec Petry et Barberio n’a pas tout ce qu’il faut pour jouer 25 minutes par soir (face aux meilleurs attaquants adverses).

Lu n’évoque pas la possibilité de voir Sergachev entamer la saison aux côtés de Weber (même si certains indices pourraient laisser croire que le CH a des plans à Montréal pour son plus récent 1er choix).

Et si la réponse passait par une transaction? #Fowler?

2. Michel Therrien est-il trop en sécurité?
Geoff Molson a préféré le duo Bergevin – Therrien à P.K. Subban l’été dernier. Marc Bergevin est un bon ami de son coach et il a souvent répété que le poste de ce dernier n’était pas en danger.

La saison 2015-16 nous a démontré que le système de Michel Therrien, c’était Carey Price.

Therrien va-t-il s’ajuster pour mettre en place un système de jeu davantage axé sur la possession de rondelle (comme la plupart des équipes contender utilisent)?

Si oui, peut-être qu’échanger ton meilleur joueur à ce chapitre (possession de rondelle ne s’est pas fait au bon timing, selon Lu).

3. Est-ce que Kirk Muller parviendra à jouer le bon cop de Michel Therrien?
Le retour de Muller derrière le banc a pour but d’améliorer l’avantage numérique du Canadien, on le sait…

Mais il a aussi comme objectif d’améliorer la relation joueurs – coaching staff.

Muller est reconnu comme étant un coach apprécié de ses joueurs et s’il parvient à faire ce que Gerard Gallant était capable de faire – soit de servir de courroie de communication entre un coach qui ne communique pas beaucoup et des joueurs qui ne l’adorent pas tous – le CH pourrait connaître du succès.

Mais Lu rappelle qu’on ne sait toujours pas si Muller y parviendra. Est-ce que les joueurs veulent encore jouer pour Michel Therrien? Comment ont-ils digéré les allégations de Michel Villeneuve? Est-ce que le tweet de Nathan Beaulieu n’est qu’un aperçu de ce qui se dit entre les gars?

Lu aurait aussi pu se demander à quel point les acquisitions de Weber, Shaw et Radulov se répercuteront sur la patinoire et si Carey Price parviendra à rester en santé…

En rafale
– Alexander Radulov aime mieux pédaler en bedaine!

Maudit que le Canadien va trop loin avec son contenu poche sur Twitter

– Will Bitten devra se montrer patient…

Rappel : Alex Galchenyuk est officiellement devenu le 1er centre du Canadien. Finies les rencontres à l’aile (on l’espère, du moins). [Gazette]

– Michael Pezzetta est ravi d’avoir pu participer à son premier vrai camp (des recrues) professionnel. [SudburyStar]

– Il ne reste plus beaucoup de billets pour le match préparatoire Canadien vs Bruins au Centre Vidéotron (4 octobre).

– Le fils d’Ulf Samuelsson, nouvellement membre de l’organisation du Canadien (et bientôt des IceCaps), avait peur de Jaromir Jagr à cause de ses cheveux quand il était petit.

– Joe Pavelski est la cible de plusieurs critiques.

– Kyle Okposo croit que Phil Kessel a le statut nécessaire afin de dire ce qu’il a dit (tweet sur Team USA). Pas lui.

– Jarome Iginla n’est pas prêt à accrocher ses patins (et pariez que le départ de Patrick Roy ne le dérange pas trop).

PLUS DE NOUVELLES