JiC : Monahan pourrait rester à Montréal

Quand les Canadiens ont acquis Sean Monahan des Flames de Calgary cet été, on y voyait une transaction stratégique pour aller chercher un choix de premier tour. Monahan est rapidement revenu de sa blessure et a pu amorcer la saison avec le CH. Il déjoue les pronostics et pourrait forcer la main de Kent Hughes.

Jean-Charles Lajoie a discuté de la situation de l’ancien des Flames avec Renaud Lavoie lors de son émission JiC sur les ondes de TVA Sports, vendredi.

«Le plan A de Kent Hughes est de « casher in » en le repassant à une autre équipe à la date limite des transactions. Mais il peut faire réfléchir l’organisation à un point tel de modifier le plan. Ma prédiction est qu’il aura un point par match en moyenne à la date limite des transactions. Il y aura donc des offres faramineuses pour Monahan s’il demeure en santé. C’est à suivre. Mais je vois très bien aussi Monahan s’entendre à long terme avec les Canadiens. Il est tellement dans l’ADN de l’équipe.» – Jean-Charles Lajoie lors de son émission JiC sur les ondes de TVA Sports

Le contrat de Monahan vient à échéance à la fin de la présente saison. Deux choix s’offrent à Hughes : aller chercher un gros retour en l’envoyant comme joueur de location dans une autre équipe ou le signer à long terme pour poursuivre la reconstruction. Hughes pourrait aussi l’échanger et essayer de le signer cet été, surtout s’il se fait offrir un bon choix de première ronde en 2023.

Pour l’instant, l’Ontarien de 28 ans a récolté deux buts et une mention d’aide pour trois points en cinq matchs depuis le début de la saison. Des statistiques impressionnantes si on considère que le CH l’a acquis pour… à peu près rien, si ce n’est que son contrat (6,375M$), qui semble juste jusqu’à présent.

Les Flames ne regrettent pas trop non plus. Sans cette transaction, ils n’auraient pas pu se payer Nazem Kadri.

Monahan n’est pas seulement un joueur qui inscrit des points. Il a une forte présence sur la patinoire et il crée des occasions, tout en jouant bien défensivement. Il est aussi un vétéran qui donne l’exemple aux jeunes et qui peut leur donner d’excellents conseils.

Les Canadiens ont acquis Monahan ET un choix de premier tour en 2025 contre des considérations futures. Pour l’instant – et peut-être même pour toujours -, Kent Hughes peut s’applaudir pour cette énorme transaction qui pousse le Canadien en avant.

PLUS DE NOUVELLES