Jesperi Kotkaniemi sur son développement à Montréal : « Ça aurait pu être mieux »

En marge de son départ vers la Caroline, Jesperi Kotkaniemi s’est entretenu avec la presse. Il a ainsi fait comme son nouveau patron, lui qui affirme d’ailleurs que l’offre hostile n’était pas, et je cite, « une revanche ».

Ah ben, s’il le dit…

Bref. Qu’importe les raisons pour lesquelles il est parti, KK est maintenant sous d’autres cieux. Il a ce qu’il voulait puisque les rumeurs disaient qu’il désirait obtenir un nouveau départ et ultimement, j’imagine que cela a pesé dans la balance quand Marc Bergevin a discuté avec bien des gens, dont KK lui-même.

Kotkaniemi a notamment signé en Caroline parce qu’il a senti qu’il avait la confiance de sa nouvelle équipe. Il est clair que de recevoir un tel contrat de la part d’une équipe qui a préalablement tenté de l’acquérir, c’est dans la catégorie des choses qui aident à mettre en confiance.

Mais forcément, s’il ressent (et aime) la confiance obtenue à Raleigh, c’est qu’il y avait un manque à gagner de l’autre côté, n’est-ce pas?

Dans le cas de KK, c’est bien réel – et il l’a lui-même dit.

Dans les faits, quand il a été questionné sur son développement à Montréal, on sent qu’il n’aimait pas la confiance de l’organisation à son égard.

Dans les faits, il trouve que son développement, malgré la présence en finale de la Coupe, aurait pu être meilleur. Il ne veut cependant pas mettre le blâme sur personne.

Il voit aussi son parcours avec des hauts et des bas, malgré la présence en finale de la Coupe.

Malgré tout, il a continué son discours un brin contradictoire en affirmant qu’il n’avait que de bonnes choses à dire sur l’équipe.

Je garderai de bons souvenirs, je me suis fait plusieurs amis là-bas. On a eu un beau parcours, mais il y a eu des hauts et des bas.

En revanche, je n’ai que de bonnes choses à dire sur l’équipe. – Kotkaniemi

Donc, si je comprends bien, il n’a que de bonnes choses à dire sur l’équipe, personne n’est à blâmer… mais son développement aurait pu être mieux géré? C’est pas mal ça que j’en retiens.

Reste à voir ce que cela donnera, lui qui ne sera plus laissé de côté en séries à ce prix-là.

En rafale

– C’est la décision à prendre.

– Lance Stroll au 12e rang.

– Absolument.

– Assez intéressant.

– Que feront les Cowboys?

PLUS DE NOUVELLES