Jesperi Kotkaniemi ne fait qu’effleurer son plein potentiel présentement

Les deux meilleurs attaquants du Canadien depuis le début des playoffs ont célébré leur 20e et 21e anniversaires de naissance cet été. Une équipe doit pouvoir compter sur d’excellents jeunes pour connaître du succès… dans une ligue de jeunes. Enfin, le CH peut suivre cette tendance.

Jesperi Kotkaniemi a vécu toutes sortes de montagnes russes depuis sa sélection par le Canadien en juin 2019. Camp de développement décevant… camp d’entraînement extraordinaire… première saison exceptionnelle, jusqu’à ce qu’il casse vers la fin de l’hiver… deuxième saison difficile… renvoi à Laval à la fin du mois de janvier… lucratif et productif passage avec le Rocket…

Puis, des séries 2020 à la hauteur de son talent et au-dessus des attentes les plus optimistes!

La guigne de la deuxième année semble être derrière le jeune Kotkaniemi. Celui-ci trône au cinquième rang des buteurs de la LNH cet été et il aurait pu en ajouter deux ou trois dimanche soir (poteaux). Il a d’ailleurs été l’attaquant le plus utilisé par Kirk Muller ce soir-là, passant près de 20 minutes sur la patinoire.

Quel changement par rapport à sa saison régulière 2020! Disons merci à Joël Bouchard et aux deux entraîneurs de power skating qu’il a engagés durant le confinement en Finlande!

Vous n’êtes pas encore excités par rapport au jeu de Kotkaniemi? Sachez que Serge Boisvert, recruteur amateur pour le CH dont le territoire étudié est le Québec, avance que ça ne fait que commencer avec Kotkaniemi. Que le jeune Finlandais n’a fait qu’effleurer son potentiel jusqu’ici. #SkyIsTheLimit

« Kotkaniemi fait juste commencer à se développer. À 18-19 ans, il aurait pu jouer dans le junior, mais il était un deuxième ou troisième centre dans la Ligue nationale. Ce n’est pas rien […] Il a été envoyé dans les mineures et ça lui a fait du bien. Joël Bouchard lui a montré qu’est-ce que ça prenait pour devenir un vrai pro. » – Serge Boisvert au sujet de Jesperi Kotkaniemi

Kotkaniemi a amélioré sa vitesse et son coup de patin, sa stabilité, son tir et ce, tout en maintenant sa superbe vision du jeu. Il est responsable défensivement et il dit les bonnes choses lorsqu’il s’entretient avec les médias.

Selon vous, quel est son plein potentiel? A-t-il ce qu’il faut pour devenir un vrai bon premier centre dans la LNH?

Plusieurs auraient répondu non en janvier ou en février… mais force est d’admettre que l’enthousiasme envers KK n’a jamais été aussi élevé que présentement. Comme quoi ça peut changer vite dans le monde du hockey…

À noter que Kotkaniemi affiche un différentiel de plus-5 présentement, soit le 14e meilleur de tous les joueurs du circuit Bettman cet été.

Il ne lui reste qu’à gagner plus de mises au jeu…

Le Canadien aura (encore) besoin de Kotkaniemi cet après-midi. L’équipe compte sur lui. Saura-t-il faire la différence?

PLUS DE NOUVELLES