Jeff Petry connaît un regain de vie offensif en cette fin de saison

Jeff Petry a connu une saison 2021-22 à oublier. Le défenseur, habituellement connu pour offrir un rendement offensif assez stable, semblait complètement perdu pendant une bonne partie de l’année sur la glace. Ajoutons également qu’il a été séparé de sa famille (qui est retournée dans le Michigan), ce qui ne l’a certainement pas aidé alors qu’il prenait enfin le rôle de défenseur #1 de l’équipe cette année.

Et je n’ai même pas parlé de l’incident Kassian-Montembeault.

Petry a fait une demande de transaction plus tôt cette saison, mais au final, Kent Hughes n’a pas obtenu l’offre qu’il souhaitait pour se départir de son défenseur. Ainsi, le #26 est demeuré à Montréal et il avait l’opportunité de faire grimper sa valeur avec une bonne fin de saison pour faciliter une transaction durant l’été.

Et c’est exactement ce qu’il a fait : Petry a amassé un total de 18 points à ses 26 derniers matchs (soit depuis le 13 février dernier). Seuls Nick Suzuki, Cole Caufield et Rem Pitlick ont obtenu plus de points que lui chez le CH depuis cette date.

(Crédit: Capture d’écran/NHL.com)

Petry a non seulement amélioré son rendement offensif, mais il y a également une nette amélioration pour ce qui est de son jeu global. Je ne sais pas si c’est le retour de Joel Edmundson ou le changement d’entraîneur qui l’a autant aidé, mais dans tous les cas, c’est rassurant.

Hier encore, il ne s’est pas gêné pour servir une très belle mise en échec (légale, quoiqu’en pense Brad Marchand) à Patrice Bergeron.

On a même vu Petry sur la première vague d’avantage numérique du CH hier soir. Vous me direz que l’absence de Chris Wideman a joué un grand rôle là-dedans, mais tout de même.

C’est très rassurant de voir Petry être capable de se relancer en cette fin de saison. Il démontre qu’il peut encore rendre de fiers services à une équipe de la LNH et qu’il est encore capable de noircir la feuille de pointage.

C’est d’autant plus impressionnant de voir qu’il est en mesure de continuer à jouer à un haut niveau même si son fils Boyd a eu des ennuis de santé récemment.

Bien des choses ont été dites au sujet de Jeff Petry cette saison, mais depuis quelques semaines, on revoit (partiellement) le défenseur qu’il était dans ses belles années à Montréal. Je ne sais pas s’il sera de retour la saison prochaine, mais une chose est sûre : il a voulu prouver qu’il avait encore le niveau pour contribuer et il l’a fait de belle façon.

Et qui sait, peut-être qu’il sera tenté de retirer sa demande de transaction s’il se sent confortable à Montréal actuellement. J’en doute, mais un gars s’essaie…

En Rafale

– Des changements à prévoir chez les Islanders cet été?

– Les Golden Knights arboreront le logo de Circa Las Vegas (une compagnie de gambling) sur leurs uniformes la saison prochaine. [HabsEtLNH]

– Pour en apprendre un peu plus sur le meilleur joueur de sa génération.

– Elle est bonne!

– Sincèrement, il n’aurait pas été mon choix.

PLUS DE NOUVELLES