Jeff Petry aurait officiellement demandé à être échangé selon François Gagnon

On le sait. Jeff Petry connaît une saison d’enfer.

Oups, pardon, je me suis mal exprimé : regarder Jeff Petry jouer est un enfer cette saison.

Hier soir, Kent Hughes s’est montré TRÈS peu convaincant et TRÈS vague quant à l’avenir de Petry à Montréal sur le plateau de TLMEP.

« Si on peut trouver un échange qui est bon pour le club et qui est bon pour Jeff Petry en même temps, oui, toutes les options sont sur la table. » – Kent Hughes

Lors une entrevue donnée à La Presse plus tôt dans la journée, le DG du Canadien a patiné dans le même sens, indiquant publiquement que Petry n’avait pas demandé à être échangé.

« On est conscient de ce qui se passe dans ta vie. Ce n’est pas le contexte idéal pour jouer. En même temps, tu fais partie de cette équipe. S’il y a une chance que ça fonctionne des deux côtés pour t’échanger, on va t’échanger. Mais jusqu’à ce que cette situation se présente, tu fais partie du Canadien et tu dois faire ton maximum. » – Kent Hughes, qui a rencontré Jeff Petry durant le dernier voyage de l’équipe

Rappelons que la famille de Jeff Petry est demeuré aux États-Unis au retour des fêtes.

François Gagnon est allé plus loin que ça durant les dernières heures, affirmant avoir la certitude/confirmation que Jeff Petry AVAIT demandé à être échangé…

Et que s’il part, ce ne sera pas en retour de grand chose.

« Petry, si la transaction se présente, il partira… mais échanger Petry avec le contrat qu’il a en poche, ça veut peut-être dire simplement soustraire le Canadien de ce contrat-là. Il ne faut pas que les partisans s’attendent à avoir un premier choix au repêchage en plus et à avoir la lune pour un gars qui veut partir. » – François Gagnon

Je crois totalement aux informations dont dispose Gagnon présentement, comprenant bien évidemment que Kent Hughes ne pouvait pas confirmer une telle demande publiquement. Ça aurait fait baisser la valeur de son asset et ça aurait dérangé le joueur et son agent. Il est un ancien agent, il connaît la game.

Rappelons que Petry a été seulement le quatrième défenseur le plus utilisé hier soir, devant Chris Wideman et Kale Clague

Qu’il possède une clause de non-échange lui permettant d’identifier 15 équipes auxquelles il ne souhaite pas être échangé…

Qu’il a encore trois année de contrat à un cap hit de 6,25 millions $

Que son manque de production et de leadership fait parler depuis le début de la saison

Qu’il n’est pas venu à la défense de Samuel Montembeault samedi soir au Centre Bell..

Qu’il ne portait pas de « A » hier soir…

Qu’il doit être meilleur que présentement s’il souhaite être échangé rapidement…

Et que sa relation avec l’entraîneur Dominique Ducharme semble laisser à désirer. Il a critiqué la structure de l’équipe après un match il y a quelques semaines et vendredi, il faisait partie de ceux qui ne sont pas venus rejoindre l’entraîneur rapidement lorsque celui-ci a sifflé pour appeler son monde au centre de la glace.

La grande question maintenant est de savoir si des équipes de la LNH souhaitent faire l’acquisition de Jeff Petry. Si la réponse est oui, qu’offrent-elles ou que demandent-elles en retour à Kent Hughes?

Si la réponse est non, que fera-t-on avec Petry? Trois ans et demi, ça peut être TRÈS long dans les circonstances actuelles. Petry évaluera-t-il l’option d’accrocher ses patins? Le CH évaluera-t-il l’option de racheter le contrat du #26? Le statu quo est impossible à mon avis.

Est-ce qu’un nouvel entraîneur pourrait changer la donne? Pas sûr puisque le mal-être de Petry semble beaucoup plus grand que ça. #VieAuQuébec

On est bel et bien en reconstruction, en retool ou en reset chez le Canadien, même si Brendan Gallagher ne le souhaite pas et que personne n’ose utiliser ces mots dans la direction de l’équipe.

Ah oui… pouvez-vous cesser de harceler la famille de Jeff Petry SVP. Que vous aimiez ou non leurs positions politiques, leur écoeurantite vers nos mesures sanitaires ou le jeu du principal intéressé, il y a des limites à aller insulter des gens… surtout les proches de l’athlète.

PLUS DE NOUVELLES