Jayden Struble est (vraiment) une brute physiquement

Nous sommes le 26 juin. Les premières activités sur glace du camp de perfectionnement auront lieu aujourd’hui. Les jeunes présents au camp seront sur la patinoire pour un entraînement de 11h00 à 13h00 ce matin, puis pour un match intra équipe vers 17h00. Tout ça à Brossard…

Les partisans sont invités à assister à ces séances gratuitement.

La plupart des yeux seront tournés vers Cole Caufield, le (petit) choix de premier tour lors du dernier repêchage amateur de la LNH. Caufield risque d’en marquer des buts au cours des prochains jours…

Ryan Poehling, Nick Suzuki, Jesse Ylonen, Jacob Olofsson, Joël Teasdale, Josh Brook, Rafaël Harvey-Pinard, Otto Leskinen et Cayden Primeau risquent aussi d’attirer les regards mais moi, l’un de ceux que j’observerai le plus, c’est Jayden Struble.

Struble est un défenseur gaucher de 17 ans mesurant 6’0 et pesant 205 livres (déjà). Il est originaire du Rhode Island (USA), mais il a prévu jouer dans la BCHL la saison prochaine, avant de porter les couleurs de Northeastern University (NCAA) en 2020-21. Trevor Timmins aimerait toutefois que Struble fasse le saut dans la NCAA dès la saison 2019-20.

Il a été choisi en deuxième ronde par le Canadien samedi dernier.

On le décrit comme étant un joueur d’énergie dont la présence se fait sentir dans les trois zones de la patinoire. Il bouge bien la rondelle, possédant aussi une explosion et une accélération impressionnantes.

Mais surtout…

Contrairement à d’autres jeunes espoirs, il n’a pas été impressionné par les gros bras de Marc Bergevin et Trevor Timmins il y a quelques semaines. Ce sont les siens qui ont impressionné l’état-major du Tricolore!

« Je pense que je leur ai donné moi-même un bon show! » – Struble

Lors du combine, Struble a remporté 5 des 18 épreuves physiques au menu.

Bench press, mean power out (puissance moyenne développée durant un intervalle de cinq secondes), standing long jump (saut en longueur statique), right hand grip et left hand grip (puissance avec la main).


(Crédit: Twitter)

De plus, il a terminé 3e au vertical jump, 3e au squat jump et 4e au no arm jump.

On voit qu’il est une brute physiquement… et qu’il est sérieux dans son entraînement. Tu ne peux pas gagner autant de catégories sans t’être préparé longuement au préalable.

Si Brendan Gallagher a fait jasé cette semaine pour avoir réussi un dead lift à 505 livres, j’ai l’impression que Struble fera souvent l’objet d’articles ici et là vantant sa force physique.

Et c’est pourquoi j’ai hâte de voir à quel point sa domination physique se fera ressentir sur la patinoire. Sera-t-il en mesure de faire mal paraître les plus petits joueurs du camp (comme Caufield)?

Ah oui… Rappelons que Struble a grandi comme étant un fan des Bruins qui détestait le Canadien. Maudit qu’il est intrigant!

PLUS DE NOUVELLES