Jayden Struble est à Montréal actuellement

Quand la saison de Jordan Harris a pris fin la semaine dernière, celle de Jayden Struble s’est aussi arrêtée au même moment.

Jordan Harris a rapidement signé son contrat d’entrée, puis il s’est dirigé en Floride pour rejoindre le Canadien.

Qu’a fait Jayden Struble, lui? On n’avait que très peu entendu parler de lui après l’élimination des Huskies de Northeastern…

Mais voilà qu’une story de lui au Centre Bell (pour le show de Justin Bieber) a fait spéculer bien des gens hier soir.

Plusieurs blondes de joueurs ont aussi assisté ensemble au concert dans une loge, soit dit en passant.

Struble a désormais disputé trois de ses quatre années d’admissibilité dans la NCAA. Toutes des saisons affectées à quelque part par la COVID-19…

Kent Hughes a laissé savoir lundi qu’il préférerait voir Struble retourner dans la NCAA la saison prochaine, mais qu’il était prêt à l’éventualité où celui-ci souhaiterait faire le saut chez les pros.

À Northeastern, on s’attend aussi à ce que Struble revienne pour y disputer sa dernière année d’éligibilité.

« En ce moment, on planifie la prochaine saison avec Jayden dans la formation. On a un plan B, mais le plan A est qu’il soit là et il aurait un très gros rôle s’il revient. » – Mike McLaughlin, entraîneur adjoint des Huskies de l’Université Northeastern, en entrevue avec La Presse

Mais qu’est-ce que Struble et son agent conseiller vont décider, eux? Guillaume Lefrançois a souligné que l’une des options sur la table actuellement était de signer un contrat de la Ligue américaine afin d’y terminer la saison actuelle, avant de signer un contrat d’entrée de trois ans avec le Canadien (et d’entamer tout de même la prochaine campagne à Laval).

Il y aurait assurément de la place pour Struble chez le Rocket; Josh Brook, Gianni Fairbrother, Tobie Paquette-Bisson et Tory Dello sont tous sur la touche. Et Corey Schueneman est à Montréal actuellement…

L’alignement du Rocket a clairement quelque trous à la ligne bleue, mais l’équipe serait-elle en mesure de donner un rôle important à Struble alors qu’elle est en plein cœur d’une importante course aux séries? Ça, c’est moins sûr…

Est-ce que terminer son diplôme rapidement est aussi important pour Struble que pour Harris? Acceptera-t-il de commencer sa carrière professionnelle avec un petit contrat de la Ligue américaine?

À noter que Kent Hughes était le conseiller de la famille Struble avant de devenir DG du Canadien et qu’il l’a déjà coaché dans le hockey mineur. Ils se connaissent donc très bien et ils se font assurément confiance l’un et l’autre.

Est-ce que Struble était à Montréal pour parler avec des gens de l’organisation?

Y était-il afin de se familiariser avec les installations du Rocket ou du Canadien ou simplement pour le fun?

Que choisira-t-il?

Rappelons que le CH est dans le sud des États-Unis et que le Rocket est au Manitoba par contre en ce moment.

Struble a 20 ans. Il mesure 6’0 et il pèse 205 livres. On le dit physique, fort, énergique et génétiquement impressionnant. Il a récolté 14 points en 34 matchs cette saison à Northeastern, terminant la saison à plus-15.

Il a été sélectionné en deuxième ronde par le team biceps (Bergevin – Timmins) en 2019 (46e choix au total). S’il ne signe pas de contrat avec le CH au cours des 15 prochains mois, il sera admissible à l’autonomie complète le 15 août 2023. Je ne crois pas que la nouvelle direction l’échappera… et c’est probablement pourquoi on lui parle beaucoup présentement.

Reste à voir la suite de l’histoire.

PLUS DE NOUVELLES