Jake Evans : seul joueur repêché par le Canadien en 2014 encore avec l’équipe

Beaucoup de partisans reproche au Canadien de ne pas bien repêcher. Honnêtement, la fiche globale du club au cours des dix dernières années n’est pas si mal. On est loin de l’élite de la LNH, mais on n’est pas les pires non plus.

Mais en 2014, ce fut un désastre.

Un seul joueur (Jake Evans) repêché en 2014 est encore avec l’équipe aujourd’hui et, drôle de hasard, c’est celui qui a été choisi le plus tard (en 7e ronde, 207e au total). Pour le reste, plus rien. Non seulement ils ne sont plus avec le Canadien : ils ne sont tout simplement plus dans la Ligue nationale…

Ouch.

Encore pire, trois des six joueurs repêchés, soit Nikolas Koberstein, Daniel Audette et Hayden Hawkey n’ont jamais foulé une patinoire de la LNH…

Et ce n’est pas les 37 parties de Nikita Scherbak ou les 21 de Brett Lernout qui viennent sauver la donne non plus.

Présentement, Jake Evans, qui je le rappelle a été choisi en 7e ronde, a plus de matchs au compteur dans la LNH que tous les autres joueurs repêchés par le Canadien en 2014 rassemblés.

Et on s’entend, le Canadien ne s’est pas vraiment rattrapé en 2015 non plus, puisque seul Lukas Vejdemo fait encore partie de l’organisation. Il est aussi l’un des deux seuls, avec Noah Juulsen, de ce repêchage qui a joué des parties dans la LNH.

Le repêchage de 2015 est plus pardonnable, cependant, puisque je suis convaincu que Noah Juulsen serait devenu un excellent défenseur s’il n’avait pas été aussi malchanceux du côté des blessures. À ce jour, je ne suis toujours pas prêt à dire que le Canadien s’est trompé en le sélectionnant, puisqu’il était tout simplement impossible de prévoir les événements malheureux qui se sont produits.

Pour revenir à Evans, ce qui m’impressionne le plus avec lui est son intelligence, autant sur la glace qu’à l’extérieur. C’est sans aucun doute l’une des raisons pourquoi il s’améliore encore autant, malgré son âge.

À 25 ans, la plupart des attaquants entrent dans leur prime. Evans, quant à lui, débute tout juste sa carrière et il veut prouver au cours de la prochaine saison qu’il est en mesure de produire offensivement. Dans le meilleur des cas, Evans remplacerait la production, autant offensive que défensive, de Phillip Danault. De cette façon, on pourrait réellement dire que le Canadien s’est amélioré au poste de centre comparativement à l’an dernier, puisque Christian Dvorak est présentement supérieur à Jesperi Kotkaniemi.

En rafale

– Beaucoup de personnes peuvent se rattacher à l’histoire de Jonathan Drouin [TSN]

– Intéressant

– J’ai encore de la difficulté à croire que les Penguins se rendront loin sans une amélioration devant le filet.

– Ouch…

– Il sera excellent.

PLUS DE NOUVELLES