Importante victoire du CH face aux Jets

Le Canadien tentait de renouer avec la victoire ce soir. Pour l’occasion, les Jets de Winnipeg étaient en ville.

Quelques minutes avant le match, on a appris que Shea Weber ne serait pas de la rencontre. Alexander Romanov a donc pris sa place à la gauche de Ben Chiarot. Quant à lui, Jesperi Kotkaniemi a été muté à l’aile du premier trio en compagnie de Phillip Danault et de Josh Anderson.

L’alignement de Dominique Ducharme ressemblait donc à cela :

Et voici celui des Jets de Winnipeg.

Le Canadien a commencé le match en force. Jeff Petry a eu une très belle occasion d’ouvrir la marque, mais il a frappé le poteau de plein fouet.

Quelques instants plus tard, Cole Caufield a eu toute une chance de marquer, mais Connor Hellebuyck a dit : « non ».

Malgré une domination par les Canadiens lors du premier vingt minutes, Paul Stastny s’est amené seul devant Jake Allen pour le déjouer et donner les devants à son équipe.

Dès le début de la deuxième période, après une occasion de marquer ratée par Tyler Toffoli, Tyler Lewis a doublé l’avance des Jets avec son quatrième de la saison, son deuxième contre Montréal.

Mais quelques instants plus tard, Nick Suzuki réduit l’écart à un avec un but très important. Mention honorable au travail de Joel Armia en territoire offensif. Suzuki est maintenant sur une  séquence de quatre matchs avec au moins un point.

Cole Caufield est encore passé près de marquer son premier filet de sa carrière dans la LNH, mais cette fois, c’est le poteau qui l’a frustré.

Alors que le CH est en contrôle de la rencontre, Erik Gustafsson commet une gaffe en zone offensive, ce qui a profité à Trevor Lewis, encore.

Montréal est revenu à la charge quelques minutes plus tard. Artturi Lehkonen a marqué d’un tir parfait. La marque était 3-2 à ce moment. Jake Evans et Ben Chiarot ont récolté les mentions d’aide.

Et en avantage numérique, Joel Armia a profité du tir raté de Nick Suzuki pour marquer son septième filet de la saison. L’égalité était créée à ce moment.

Et à la fin du deuxième engagement, Jeff Petry est passé très près de donner les devants aux Montréalais, mais il a raté la rondelle.

Alors que le match semblait se diriger en prolongation, Nick Suzuki a donné les devants à son équipe pour la première fois du match. C’était le deuxième but en avantage numérique de la soirée. Le CH n’avait pas marqué deux buts en supériorité numérique dans une rencontre depuis le 19 mars.

Dans un filet désert, Tyler Toffoli a porté le coup fatal pour assurer la victoire de son équipe. L’ailier du Canadien pointe maintenant au quatrième rang des buteurs de la ligue.

Marque finale : 5-3 Montréal.

PLUS DE NOUVELLES