Il y a une corrélation entre Max Pacioretty et Ryan Poehling

Lors de son premier match dans la Ligue nationale, Ryan Poehling y est allé d’un tour du chapeau afin d’animer le spectacle au Centre Bell, pour la dernière joute de la campagne 2018-19. Tout le monde était conscient, à la suite de ce match, que Poehling a profité du facteur « chance » et qu’il ne refera pas ce type d’exploit tous les duels. Néanmoins, il a joué ce match à la « Ryan Poehling » : impliqué et physique.

Lors du calendrier préparatoire en vue de la saison 2019-20, il s’est présenté au camp, il a bien fait, assez pour se mériter un poste, mais il a subi une commotion cérébrale qui l’a tenu à l’écart… et qui l’a poussé à amorcer sa campagne 2019-20 chez le Rocket de Laval. À Laval, il n’a rien cassé, mais il a été rappelé lorsque Jesperi Kotkaniemi a rejoint la liste des blessés.

Bon. Poehling a finalement joué un 2e match dans la grande ligue (hier) et son rendement a été adéquat. Il n’a certes pas été électrisant, mais il a joué à la hauteur d’un joueur de la LNH. Il a été bon en sacrifiant son corps pour son équipe, dont une rondelle qui a atteint son oreille. L’ancien défenseur du Canadien de Montréal, Alexandre Picard, a d’ailleurs apprécié ce premier match (cette année) de Ryan Poehling.

«Je vois un peu une corrélation entre Pacioretty et lui. Quand j’étais à Montréal, Pacioretty était dans les mineures et il avait demandé de ne pas se faire rappeler à moins que ce ne soit pour jouer sur les deux premiers trios. Quand il est arrivé, il a tellement bien fait qu’ils l’ont gardé et on sait tous la carrière qu’il a eue. Je pense que Poehling est un peu dans le même moule. Si on le met dans une position où il est capable de produire offensivement, il va être capable de le faire éventuellement.» – Picard

Il ne compare pas le talent des deux joueurs, qui est fort différent, mais la situation et la capacité des deux joueurs à s’imposer rapidement dans la LNH (à leur façon).

Je le répète, Poehling n’a pas connu un match exceptionnel, mais il a clairement démontré son désir de jouer et de se sacrifier pour l’équipe. Il n’y a aucun doute : il est un joueur du calibre de la LNH.

PLUS DE NOUVELLES