Il « frappait trop fort pour le collège »

Quand je jouais au hockey, beaucoup trop de joueurs de profondeur souhaitaient davantage défoncer la tronche d’un adversaire que marquer un but ou faire une belle passe. C’était encouragé par les entraîneurs et ça faisait partie de la culture du hockey. Certains avaient un poste dans l’équipe juste pour ça…

Ça a changé (heureusement) avec le temps. L’accrochage n’est plus permis… Les suspensions sont plus longues… Les coups dangereux ne sont plus aussi applaudis qu’avant… Il y a eu de la sensibilisation concernant les commotions cérébrales…

Mais certains jeunes joueurs sont tout aussi dinosaures que plusieurs vieilles têtes de hockey.

La preuve? Matt Cooke Un espoir (défenseur) présent au camp de développement des Flames a mentionné le mois dernier (à un journaliste albertain) qu’il ne cherchait qu’à faire exploser un joueur de l’équipe adverse lorsqu’il était sur la patinoire.

Les bons joueurs ne disent pas ça… Pas en 2017! On peut aimer pratiquer un jeu physique… Mais il y a des limites, non? Parlez-en à Paul Kariya ou Marc Savard…

Alexei Emelin Josh Healey est un défenseur de 23 ans qui n’a jamais été repêché dans la LNH. Il est originaire d’Edmonton et il a disputé deux matchs dans la AHL la saison dernière.

Voici d’ailleurs l’un de ses hits de l’an dernier, dans le hockey scolaire :

Il a été suspendu à trois reprises l’an dernier… Et on disait de lui qu’il frappait trop fort pour le hockey de collège!

Je serais tout de même surpris qu’on entende parler de lui au cours des prochaines années… Sauf peut-être parce qu’il aura été suspendu pour 12 rencontres dans un circuit mineur à quelque part! Mais bon… Certains coachs plus old school pourraient être tentés de lui donner un essai…

PLUS DE NOUVELLES