Il faut (vraiment) prolonger les contrats de Jake Allen et Samuel Montembeault

Avec toute l’incertitude liée à la situation (et au genou, surtout) de Carey Price actuellement, Kent Hughes et Jeff Gorton risquent de devoir concocter leur équipe 2022-23 avec un gros point d’interrogation devant le filet. Personne ne saura avec certitude si Price sera vraiment en mesure d’amorcer la saison prochaine et d’y jouer une cinquantaine de matchs.

On a déjà joué dans ce film-là, nous, mais pas le duo Hughes – Gorton.

À moins bien sûr que Price ait l’intention d’annoncer sa retraite au cours des prochains jours… mais le fait qu’il ait décidé d’accompagner l’équipe à New York afin d’y rencontrer le médecin orthopédiste qui l’a opéré me fait croire qu’il n’est pas encore rendu là.

On va donc encore une fois accepter l’incertitude et le doute quant à la présence ou non de Carey Price… un doute à 10,5 millions $ sur la masse salariale de l’équipe, rappelons-le!

C’est pourquoi pas mal tout le monde s’entend pour dire que Jake Allen doit faire partie de l’équation l’an prochain. Mais pas 11 matchs sur 12, hehe!

Stéphane Waite a fait la promotion de Jake Allen lors de deux des trois derniers épisodes du balado Sortie de zone. Hier, il militait pour le retour de Jake Allen, un gardien de but qui a toujours livré la marchandise pour le Canadien et qui doit rester à Montréal (et non être échangé) suite aux récents déboires physiques de Carey Price.

Au début du mois, l’ancien entraîneur des gardiens de but de l’équipe montréalaise faisait la même chose, en indiquant que le Canadien devait même songer à prolonger le contrat d’Allen dès cet été.

« La première raison, c’est que Jake Allen. À chaque fois qu’il est devant le filet, il donne une chance de gagner à son équipe. Avec la venue des jeunes défenseurs qui s’en viennent, ça va être important que cette équipe-là reste dans le match tout le temps. C’est pas en te faisant défoncer […] que tu développes des jeunes. Avec Jake, ça permet à Carey, en supposant qu’il est en santé l’année prochaine, de ne pas le surutiliser. Jake a beaucoup de valeur pour l’équipe, mais aussi pour Carey. » – Stéphane Waite

Jake Allen a 31 ans et il lui reste toujours une année de contrat à un cap hit de 2,875 millions $ (salaire de 3,75 millions $).

Mon verdict : tentons de lui faire signer un nouveau contrat d’un an ou deux dès cet été. Surtout suite aux récents événements concernant Carey Price (et en supposant que Marc-André Fleury ne débarquera pas à rabais à Montréal).

Mais je vais aller un peu plus loin : avec Cayden Primeau qui semble avoir régressé en 2021-22 et Joe Vrbetic, Jakub Dobes et Frederik Dichow qui sont au mieux à deux ou trois ans de la LNH, je crois qu’il est encore plus prioritaire de prolonger le contrat de Samuel Montembeault.

Le gardien de but québécois est arrivé à Montréal dans la tempête et il a tenu le fort malgré une équipe qui jouait très souvent mal devant lui et un poignet qui devra probablement être opéré durant l’entre-saison.

Ses 37 matchs en 2021-22 représentent un sommet à ce chapitre chez le CH et il ne coûtera pas une fortune la saison prochaine en raison de ses statistiques plutôt ordinaires.

Montembeault, 25 ans, dispute actuellement la seule saison d’un contrat d’un an (750 000 $) qui pourrait le mener vers l’autonomie complète et l’arbitrage en juillet. Kent Hughes et Jeff Gorton doivent éviter de se rendre là avec Montembeault. Ce dernier a été un bon soldat cette saison.

Le problème, c’est encore tout l’espace sous le plafond salarial que le contrat de Carey Price accapare. Mais bon, on ne peut rien y faire et il faut se préparer au pire, t’sais…

Le numéro deux va être très sollicité l’an prochain. Et le numéro trois aussi!

À noter que selon ce que j’entends, Éric Raymond ne devrait pas être de retour à son poste d’entraîneur des gardiens de but la saison prochaine. Il était l’homme de Dominique Ducharme, il n’a pas su faire progresser Cayden Primeau (au contraire), il a mal géré l’utilisation de Jake Allen et ses méthodes ne feraient pas l’unanimité.

PLUS DE NOUVELLES