Hier et aujourd’hui chez le CH : comme un lendemain de veille | À l’aube d’un autre épisode sombre | Therrien ou Bergevin?

Bon lendemain de veille à tous et à toutes!

Pour le fier partisan du Canadien de Montréal, après deux revers consécutifs (pendant le weekend) de son équipe chérie, j’imagine que la levée doit être aussi laborieuse qu’un lendemain de brosse? En tout cas, pour ma part, j’ai fait le plein et mon encéphale déborde de mots à ce sujet… et je ne sais pas par lequel débuter, mais je dois commencer quelque part.

Je vais entamer mon texte en revenant un brin sur la rencontre d’hier puisque j’ai ramassé quelques notes au passage… Pour le reste, mon collègue Harrison en a parlé en long et en large juste ICI.

Le groupe de Michel Therrien a continué de creuser son trou, le plus profond que j’ai vu depuis l’ère Gauthier, je dois l’avouer. Je dirais même que le trou semble un tantinet plus caverneux que celui que les joueurs avaient creusé pour Gauthier. Disons que de cumuler 9 points, sur une possibilité de 40, c’est profond en maudit, ça.

Face aux Hawks, les mêmes lacunes que traîne le Canadien depuis près de deux mois figuraient au premier rang : de l’indiscipline, des erreurs mentales, une quantité innombrable de tirs qui ont raté la cible, des revirements, une formation qui a été incapable de capitaliser et qui a été très brouillonne offensivement, etc.

Toujours dans le négatif…

L’émotion du duel face aux Blues de Saint-Louis semblait perdue quelque part entre Saint-Louis et Chicago, j’imagine? Moi qui pensais que ce duel face aux Blues donnerait du gaz au Canadien. Il faut croire que je croyais encore à quelque chose qui ne se pouvait pas.

Ah oui! C’était un 2e match en 24 heures pour le CH… # OuinPis #NoExcuses

Ben Scrivens a couronné sa soirée de travail avec un pourcentage d’arrêts sous la barre des ,900 (encore)… et il a accordé 3 buts ou plus en 3 départs avec le CH… Rappelez-vous que ça prend au moins 3 buts pour gagner, mais comment gagner avec un gardien qui en accorde 3 ou plus match après match? Sans omettre que l’attaque peine à en marquer 2 dans une rencontre.

Scrivens est loin d’être la solution, mais il n’est pas le problème non plus…

Nathan Beaulieu a eu l’air d’un pee-wee sur le but de Patrick Kane…

Andrei Markov a encore été très lent et il semble écœuré de jouer sous les ordres de Michel Therrien…

Selon moi, Torrey Mitchell a connu le pire match de sa carrière…

David Desharnais a été mauvais, très mauvais même et voici une statistique qui ne ment pas :

La défensive a joué sur la pointe des pieds et a créé encore plusieurs revirements…

Encore une fois, pour une seconde rencontre consécutive, Max Pacioretty, Tomas Plekanec et Brendan Gallagher ont répondu présent, mais malgré cela, l’équipe a été incapable de gagner, encore une fois. Mais Jonathan Toews, Patrick Kane, Marian Hossa, Artemi Panarin et Duncan Keith ont été meilleurs…

J’ai aussi noté un ou 2 trucs positifs…

Lars Eller a été le meilleur des siens (oui, oui!), je ne pensais jamais écrire cela cette année. La chimie avec Tomas Fleischmman et Dale Weise était très intéressante.

La preuve qu’il est dans sa chaise au poste de 3e centre, Michel!

Les poulains de Monsieur Therrien ont distribué 31 mises en échec (contre 11, pour les Hawks). Ils ont été les plus robustes, mais ça n’a absolument rien changé au résultat du match puisque les autres aspects étaient tous négatifs.

OK! On se demande tous pourquoi Therrien n’a pas utilisé son coach challenge sur cette séquence :

Voici la réponse du coach :

Ben oui! Il n’y a pas uniquement les joueurs qui ne sont pas concentrés, Michel!

Sérieusement, avec tout le respect que j’ai pour cette organisation, il y a quelqu’un qui dormait solide sur celle-là. Comment une équipe de coachs aussi bien garnie peut-elle avoir raté une telle chose? Pour moi, c’est une excuse facile… une autre excuse.

Je vais vous l’avouer, je m’attends à un autre épisode « Lancer et compte » du côté du CH, cette semaine. La soupe est bouillante, très bouillante même, il doit se passer quelque chose et comme le monde du hockey est cruel, Michel Therrien pourrait possiblement payer pour les défaites répétitives de l’équipe… et l’inactivité de Marc Bergevin.

Dans la vie, c’est dans l’action que l’on obtient des résultats, mais Bergevin a tellement peur du risque qu’il demeure immobile lorsqu’il est le temps d’agir avec audace. Marc, penses-tu vraiment que d’attendre le retour de Carey Price est la solution pour ton organisation qui s’enfonce?

L’action dont je parle, serait-elle de remercier Michel Therrien ou de bouger afin d’obtenir un joueur qui pourrait venir revigorer cette équipe? Un moment donné, c’est bien beau regarder l’horloge, mais quand il est dépassé minuit, c’est qu’il est trop tard, Marc! Ton coach a besoin de toi, ton équipe a besoin de toi, mais comme nous tous, j’imagine qu’ils ont de plus en plus de doutes concernant ton travail. Passez de héros à zéro, tu le sais que ça se fait vite à Montréal puisque c’est ça qui est en train de se passer.

Comment s’en sortir? En passant à l’action dès cette semaine… même s’il est peut-être trop tard.

Quoique selon Therrien lui-même, vous n’êtes pas à court de solutions :

Tu as réellement des solutions, Michel? Il me semble que tu as brassé ta soupe avec toutes les spatules que tu as sous la main et même si tu as remis Lars Eller au centre, ça ne fait pas partie des solutions, ça.

Et de réunir David Desharnais et Alex Galchenyuk n’est pas une solution non plus :

Pour revenir à Bergevin, où est-il lui durant cette période sombre? L’avez vu faire face à la musique? Un DG doit sortir de sa cachette afin de supporter son coach et démontrer un certain leadership lorsqu’une formation traîne dans le caca comme ça.

En passant, le No excuses, c’est quoi ça? On dirait que Michel Therrien appui sur repeat lors de ses points de presse :

Il a dit sensiblement la même chose des Panthers…

Therrien mentionne que sa formation joue bien, mais qu’elle ne gagne pas. C’est vrai que certains joueurs comme Brendan Gallagher et Max Pacioretty ne semblent pas avoir abandonné le coach, mais je ne dirais pas la même chose du directeur général. C’est de la foutaise lorsqu’il mentionne que les grosses transactions sont devenues impossibles et nous avons pu le constater avec le pacte Jones-Johansen.

Bref, le Canadien se réveille ce matin et il a ça sous les yeux :

Les Penguins, les Devils, les Flyers, les Sénateurs et les Hurricanes sont tous collés au derrière du CH. Le CH n’est qu’à un seul petit point d’être jeté hors de la valse printanière. Puis, s’il n’y a aucun électrochoc de Marc Bergevin, parce que le Canadien est rendu là, avant le retour de Carey Price, leur participation aux séries pourrait être sérieusement compromise.

Marc, je le répète encore, comme me l’a dit un vieux sage en 2007 : « C’est dans l’action que l’on obtient des résultats! »

Lorsqu’un joueur ne bouge pas ses pieds, il n’a pas de succès, tu le sais, ça? Bouge tes pieds, Marc!

Dites-vous une chose, si Therrien n’est plus l’homme que le Canadien a besoin derrière le banc, Marc Bergevin n’est plus celui qu’il faut au 7e étage. En ce moment, je trouve que Bergevin est autant sinon plus à blâmer que Therrien… Marc, arrête de zieuter l’heure stp!

Ailleurs chez le Canadien
– Je m’excuse Brendan, tu es le plus vrai des vrais, mais ça fait des semaines qu’on entend ce discours :

C’est bien beau le répéter à maintes reprises, mais un moment donné, il faut passer des paroles aux actes.

– Les propos qu’a offerts Tomas Plekanec étaient aussi du réchauffé :

Les gars, vos partisans ne sont plus capables d’entendre ce genre de propos d’après-match. Passez à l’action!

– Toutefois, sur celle-là, Brendan Gallagher a raison :

https://twitter.com/antichambre/status/688924873889046528/photo/1

Ils ne sont pas les seuls à vivre avec ce genre d’erreurs. Toutefois, le groupe d’entraîneurs et les joueurs ont quand même dormi au gaz là-dessus et les zébrés aussi puisqu’ils ont également manqué un « icing » qui a donné un autre but aux Blackhawks.

– Ça commence mardi, Michel?

https://twitter.com/antichambre/status/688918699252776960/photo/1

Moi je pense que ç’a commencé BIEN avant cela, non? Ça devait commencer après la Classique hivernale, mais la soupe est rapidement redevenue amère.

– Le calendrier de cette semaine ne sera vraiment pas facile avec la visite des Bruins mardi, qui tenteront de venger leur revers lors de la Classique hivernale… et samedi à Toronto, face à une équipe de mieux en mieux rodée.

– Le Canadien a volé de nuit (entre Chicago et Montréal) et les gars ont obtenu un congé d’entraînement, aujourd’hui (oui, encore)…

– On jase là… est-ce que Guy Boucher pourrait être un candidat intéressant si jamais Michel Therrien était congédié? J’ai le feeling qu’il pourrait être un candidat, mais j’ai aussi le feeling que Bergevin grimpera son chum Sylvain Lefebvre en haut. Pour moi, Lefebvre n’a pas l’étoffe pour coacher dans le show, alors ce serait, selon moi, une grave erreur (une autre) de la part de Marc Bergevin.

PLUS DE NOUVELLES