Hier et aujourd’hui chez le Canadien | La marmite commence à déborder | Pacioretty et Subban sont frustrés

Ayoye! Les matchs du Canadien les plus regardés par les partisans, durant la saison régulière, sont ceux du samedi soir. Et le CH n’a qu’une victoire le samedi, depuis le 8 novembre. Pas vraiment ce que l’on peut appeler combler tes partisans, disons…

On ne nous parle pas souvent de cette stat plutôt futile, sur TVA Sports… #SoiréeDuHockey #Samedi

Pourtant, on nous répétait que le CH était imbattable sur ladite chaîne, en début de saison!

Le CH a été incapable de signer une 2e victoire consécutive (encore), hier soir… Et ce n’est pas la faute du gardien, Michel! Quel match il a connu, Mike Condon! S’il n’avait pas été là, ça aurait pu se terminer par un écart de 4 ou 5 buts…

Price ou Condon? Ça n’a même pas été un facteur, hier soir!

Certains diront que le Canadien n’a pas si mal joué que ça… Qu’il méritait un meilleur sort.

Bof… Peut-être que le CH a obtenu plus de tirs que l’adversaire, durant la rencontre, mais il n’a pas nécessairement obtenu plus de chances de marquer.

Et il n’a pas marqué plus de buts que les Pens, ce qui demeure l’objectif #1 au hockey!

Même les fervents défenseurs des stats avancées, qui tentaient de trouver une explication pour défendre l’équipe et le coach, en décembre, commencent à (enfin) réaliser qu’il y a un (gros) problème avec le Tricolore présentement.

6 semaines de catastrophe? Pourtant, à la mi-décembre, tu disais (comme le coach) que tout allait bien, Andrew… Que la chance (PDO) allait turn around. Que ce n’était qu’une question de temps avant que l’équipe se remette à gagner. T’as déjà oublié?

On attend toujours…

Hier, pas beaucoup de joueurs méritent la note de passage : Condon, Subban, Emelin, Gallagher, Barberio, Byron et peut-être Eller. Et si Carr passe, c’est sur la peau des fesses…

Est-ce vraiment normal, ça? Où sont les leaders et les joueurs payés pour livrer la (plus grosse) marchandise? Hier, plusieurs joueurs ont semblé tout simplement manqué d’émotion!

Une autre anormalité? Sven Andrighetto est passé de la passerelle à 15 minutes de temps de glace par match, sur la 2e ligne. As-tu confiance ou pas en Andrighetto, Michel? Une journée c’est l’amour fou et l’autre, le dégoût (on dirait).

Et que dire de l’attaque massive? 0 en 4, hier soir… Encore une anémie qui ne semble pas vouloir se soigner!

On se retrouve donc avec une équipe en difficulté, ce matin. Les victoires des Penguins et du Lightning ne l’aident pas. Regardez par vous-mêmes le classement dans l’Est :

Si les équipes (près du Canadien) remportent les matchs qu’elles ont en main sur le Canadien, ça va vraiment commencer à chauffer à Montréal…

Michel Therrien exige à ses joueurs de revenir à la base. Il le demande à Lars Eller, et c’est bien correct comme ça. Eller ne sera jamais un attaquant très créatif dans la LNH…

Mais il le demande aussi à Pacioretty, Galchenyuk, Subban et Markov. Eux, ils ont besoin d’être créatif pour s’amuser et ainsi produire. Le dump and chase d’hier soir n’est pas fait pour eux. Les jeux simples? Pas toujours! Pas 60 minutes par rencontre, en tout cas…

Oui, les jeux simples sont importants, mais rendu à un certain moment donné, il faut aussi savoir être créatif sur la patinoire!

Et sincèrement, hier, j’ai trouvé les Penguins plus rapides que le Canadien… Ce qui est un gros problème! Le CH se définit comme une équipe rapide. Son DG a bâti l’équipe ainsi… Il nous a vendu une petite équipe, mais qui patine vite et qui travaille fort. Y a-t-il un service après-vente, hehe? Hier, l’identité #1 de l’équipe n’était pas « présente ».

À la mi-décembre, les gens qui ouvraient leurs yeux (et sortaient de leurs tableaux Excel) pouvaient déjà voir que le train du CH n’était pas sur les bonnes rails. Plusieurs refusaient de s’inquiéter et de paniquer… Mais ce matin, je me demande bien qui est capable de prendre ça cool et de convaincre son voisin que la chance va tout simplement faire changer les choses. Michel Therrien? Non! Brian Wilde? Andrew Berkshire?

Les attaquants manquent de finition et de talent. Ce n’est pas seulement une question de chance, rendu là…

Revenons au match d’hier, brièvement…

Greg Pateryn a connu une soirée difficile…. Sauf que voir Michel Therrien le traîner sous le bus (en imputant à Pateryn la responsabilité de la défaite à cause de sa mauvaise couverture de zone sur le 2e but), c’est injuste. Très injuste! Le gars ne joue pas assez souvent pour être parfait et… Il y a beaucoup de joueurs importants dans l’équipe qui ne livrent pas la marchandise, présentement. Viser Pateryn en premier, publiquement, c’est faire preuve de chouchoutisme ou d’incompétence.

Et Markov, lui? Il joue encore assez bien pour être sur la patinoire plus de 28 minutes par match? Tu crois vraiment qu’il a disputé un bon match, Michel? Et Plekanec? Et Desharnais?

Et que dire des propos de P.K. Subban, dans le vestiaire?

1. Son équipe ressemble parfois à celle des Harlem Globetrotters#Quoi?

En fait… P.K. parlait plutôt des Penguins qui avaient l’air des Harlem Globetrotters tellement ils contrôlaient le jeu, hier. #ErreurDeTraduction

2. Grosse affirmation qui ne s’est pas perdue dans une traduction, elle :  Subban a confié qu’il n’est pas un buteur… Qu’il n’est pas payé pour marquer des buts? Ce n’est pas ça, son travail?

C’est là qu’on a un problème. Tout le monde tente de se déresponsabiliser en jetant le blâme (directement ou indirectement) sur autrui. À 9 millions $ par saison et en jouant pratiquement toutes les minutes en power play (1ere vague et souvent plus), Subban a bel et bien le rôle d’aider son équipe à trouver le fond du filet. Il n’est pas payé 9 millions $ pour simplement checker son homme en zone défensive et faire vendre des chandails. Ni pour se promener dans les événements caritatifs et mondains de Montréal…

Il ressent peut-être de la frustration concernant certains attaquants qui ne marquent pas… Mais il doit mieux se contrôler publiquement ET aussi se regarder dans le miroir.

Max Pacioretty n’a pas du tout apprécié voir le #76 dire ce qu’il a dit aux journalistes… En alignant les sacres comme mon petit cousin aligne les shooters au Mumba, le samedi soir.

First, les sacres dérangent. Tu dois mieux te comporter que ça devant les journalistes et les caméras. Autant quand c’est positif…

Que quand c’est négatif (hier soir).

Second, le capitaine n’a pas aimé le message envoyé par Subban aux journalistes (et aux fans). Accountable, P.K…. Responsable!

Il n’y a pas une superbe chimie entre Subban et Plekanec Pacioretty. On l’a vu dans le Road to the Winter Classic, dans le vestiaire… #VidéoCiDessus

On l’a vu hier… #SilenceDePacioretty

Mais on l’avait aussi vu en mai 2013.

De même qu’en octobre 2011!


Sans compter toutes les fois où les 2 gars se sont pognés mais qu’aucune caméra n’était là pour capter ça! Ça ne prend pas la tête à Papineau Derek Aucoin pour arriver à cette conclusion.

Third, P.K. doit éviter de pointer du doigts (indirectement) les attaquants payés pour produire. Il a le droit de peut-être le penser… Mais les coéquipiers doivent se backer mutuellement, sur la patinoire et devant les caméras. Pas l’inverse.

Ne me dîtes pas que le regard de Pacioretty, dans le vestiaire (hier), ne voulait rien dire. Come on… C’est comme dire que les récents déboires du CH, c’est de la faute à Condon et Scrivens (et Tokarski).

On se répète… Mais le No Excuses ne semble plus être , dans le vestiaire de l’équipe! Pas plus que dans les points de presse du coach.

Marc Bergevin doit donner de l’aide à son coach. Ce dernier en a besoin et il commence à le dire indirectement, devant les caméras.

Bref, la m**** est en train de pogner dans le ventilateur (sh** hits the fan)… Et les dégâts pourraient être durs et longs à ramasser.

Si Bergevin avait bougé à la mi-décembre, il aurait peut-être réussi à stopper l’hémorragie avant que la panique ne s’empare de son vestiaire et de la ville. S’il bouge au cours des prochains jours, il évitera peut-être le pire et son équipe se classera peut-être pour les séries, au retour de Price.

Sauf que s’il continue de ne rien faire – prétextant qu’il est désormais impossible de transiger dans la LNH – ce sera pire. Vraiment pire! J’espère sincèrement que Michel Therrien aura droit à un peu d’aide à l’attaque avant d’être sacrifié/congédié.

Mais en même temps, l’aide que lui apporte son DG ne semble jamais lui plaire!

On se répète… Mais cette équipe-là a besoin d’un électrochoc. Un ou deux joueurs doivent partir (et 1 ou 2 autres, arriver).

On a toujours dit que Steve Yzerman avait congédié injustement Guy Boucher parce qu’il n’avait pas de véritable gardien #1. Là, Therrien n’a pas Price ET il manque de munitions, à l’attaque!

En décembre, Pacioretty parlait de conséquences à y avoir si la débandade se poursuivait.

Quelles sont ces conséquences, Marc?

Pour l’instant, la frustration s’est emparée d’un peu tout le monde et la pente à remonter devient plus abrupte à chaque jour, parce qu’on s’enfonce toujours un peu plus…

Aujourd’hui chez le Canadien
Michel Therrien a décidé de donner congé à ses gars, aujourd’hui. L’équipe devrait toutefois s’entraîner lundi, mardi, mercredi et jeudi, à Brossard… #ProchainMatchJeudi

Ce sera le temps de faire des ajustements, Michel.

Les 3 prochains adversaires du Canadien : Les Hawks, les Blues et les Hawks (encore). Things can really start to get (really) ugly.

Ailleurs chez le Canadien
– La pensée (toujours) positive du Canadien…

– Une image vaut mille mots, right?

– Pas besoin d’être devin pour mentionner que Price devrait au moins recommencer à patiner d’ici le match des étoiles.

Price aurait dû être de retour avant ce match… Et on nous dit, chez le Canadien, que sa rehab se passe comme prévu (ou presque). Il faut donc inévitablement que Price patine bientôt…

– Ça, c’est le problème #1 de l’équipe présentement. Le coach capitaine dit les vraies choses, lui.

– Paul Byron pourrait-il devoir s’entretenir avec Stéphane Quintal? Pourrait-il être suspendu? Possible…

Quand on vous dit que les gars sont frustrés, dans ce vestiaire-là…

– Bonne fête, Tom!

Stat : Plus David Desharnais est utilisé par le coach, plus l’équipe perd de rencontres.

À lire : Superbe geste d’Andrei Markov ou d’Alexei Emelin, envers un jeune garçon de 10 ans. LIEN

Et pas pour l’attention ou le « respect » des autres. Juste parce que c’est un beau geste…J’adore!

PLUS DE NOUVELLES