Gary Bettman et ses visions contradictoires

La LNH a très bien fait lors des dernières saisons dans son processus de mondialisation du sport. Après plusieurs rencontres de saison régulière disputées en Europe, les récents matchs en Chine et plusieurs autres initiatives du genre, le discours de Gary Bettman ne change pas : il désire rendre le hockey plus populaire de l’autre côté de l’Atlantique.

Toutefois, cette affirmation est une d’une contradiction immense. Comment peut-il affirmer ça sérieusement lorsqu’il tasse du revers de la main l’une des plus belles opportunités de popularisation en Asie, les Jeux olympiques?

Allan Walsh a eu la même réflexion aujourd’hui, lorsqu’il a pointé l’issue dans un tweet plein de sens.

En réponse à un article qui prévoyait la venue de plusieurs matchs plus réguliers en Europe et en Asie, l’agent de joueurs a même précisé qu’un MILLIARD d’Asiatiques allaient assisté aux Jeux olympiques et qu’il s’agissait d’une des plus belles chances de promouvoir le sport aux yeux d’un nouveau public qu’on veut tant apprivoiser, comme le témoigne les joutes du dernier calendrier préparatoire à Shanghai ainsi que les plans qu’a la LNH pour les Jeux olympiques d’hiver qui suivront Pyeongchang.

Il est assez dur d’avaler l’exclusion des joueurs de la LNH quand on réalise et sait très bien qu’une grande hypocrisie est présente dans ce dossier.

On désire faire croitre le hockey dans d’autres marchés… tant qu’il y a un profit.

L’argent l’emporte encore une fois sur des choses beaucoup plus importantes, et c’est triste.

PLUS DE NOUVELLES