Frank Seravalli ouvre la porte à une offre hostile du CH pour Martin Necas

Depuis quelques années, il y a un semblant de rivalité en dehors de la glace entre le Canadien et les Hurricanes. Tout ça a commencé lorsque Sebastian Aho, alors agent libre avec restriction, avait signé l’offre hostile qui lui avait été déposée par Marc Bergevin et le CH. Les Hurricanes ont finalement égalé l’offre, qui n’a jamais semblé avoir une réelle chance de le sortir de la Caroline.

Puis, l’été dernier, les Hurricanes ont répliqué en y allant d’une offre hostile à Jesperi Kotkaniemi (1 an pour 6,1 millions $), offre qui n’a pas été égalée par le Tricolore.

Ajoutez à tout ça un peu de chicane sur des matchs de présaison et un peu de « trolling » de la part des Hurricanes et vous avez, en gros, l’ensemble de l’œuvre.

Or, plus tôt aujourd’hui, Frank Seravalli a ouvert la porte à une idée qui rajouterait un peu d’huile sur le feu : et si le CH déposait une offre hostile à Martin Necas cet été?

Présentement, les Hurricanes ont près de 20 millions $ disponibles sous le plafond salarial, mais ils ont plusieurs agents libres qui pourraient quitter dans les semaines à venir : Vincent Trocheck, Nino Niederreiter, Max Domi, Derek Stepan, Ian Cole et Brendan Smith. De plus, Necas, Tony DeAngelo, Ethan Bear et Steven Lorentz sont agents libres avec restriction et les trois derniers ont accès à l’arbitrage salarial.

Ainsi, sur le plan salarial, peut-être que le CH a les moyens de placer les Hurricanes dans une position difficile, mais il faudra que l’équipe ait une confirmation que Carey Price ne sera pas en mesure de jouer l’an prochain.

Mais encore là, je n’y crois pas vraiment pour quelques raisons.

Premièrement, je doute que la rivalité entre le CH et les Hurricanes est encore très vive depuis le départ de Marc Bergevin. Clairement, Don Waddell et Tom Dundon n’ont pas aimé voir Bergevin se mêler de leurs affaires, et je ne vois pas pourquoi ils en auraient contre Kent Hughes et Jeff Gorton.

Deuxièmement, attirer un gars comme Necas nécessitera probablement une offre à la Kotkaniemi, et déjà que l’équipe veut libérer des contrats de sa masse salariale, amener un autre gros salaire n’est peut-être pas la meilleure idée. Peut-être que le signer à long terme pour moins d’argent (comme Kotkaniemi en Caroline) est une idée envisageable, mais c’est donner beaucoup de levier au joueur dans ces négociations-là.

Troisièmement, ce qui est probablement l’argument le plus important à mon sens : le CH n’a pas avantage à risquer de perdre son choix de première ronde en 2023 pour Necas. Même si ce dernier est un très bon joueur, le Tricolore sera vraisemblablement encore mauvais l’an prochain.

Est-ce que ça vaut la peine de perdre une chance de repêcher un gars comme Connor Bedard, Matvei Michkov ou Adam Fantilli pour soutirer Necas aux Hurricanes? Probablement pas, non.

Bref, une idée à surveiller du coin de l’oeil, mais je doute fortement que ça se traduira en quelque chose de concret. Après tout, si Frank Seravalli le mentionne, c’est que le scénario est dans le domaine du possible…

PLUS DE NOUVELLES