Verra-t-on des barbes de séries cette année?

On en apprend un peu plus à chaque jour sur ce qui sera permis et ce qui sera interdit lors du retour de la LNH.

Combien de joueurs seront admis dans la bulle? Quand commenceront les phases 3 et 4 exactement? Est-ce qu’un joueur pourra décider de ne pas participer sans qu’il y ait de conséquences? Les réponses tombent.

30 patineurs et un nombre illimité de gardiens de but (selon les dernières nouvelles)…

Possiblement le 13 juillet et le 1er août….

Et oui!

Mais une question demeure sans réponse : est-ce que les joueurs porteront une barbe des séries?

OK, je l’avoue… ce n’est pas une question si importante que ça! Mais elle est tout de même intrigante. Quoi que les joueurs du CH risquent d’avoir le temps de se faire pousser une barbe de trois, quatre jours seulement…

1. Les joueurs de la LNH ont l’habitude de ne pas se raser la barbe une fois le hockey éliminatoire entamé. Auront-ils envie de répéter l’initiative lors de ce tournoi estival? Considéreront-ils ce hockey éliminatoire assez important/normal pour se laisser pousser la barbe?

2. Auront-ils le droit d’avoir une barbe? Une étude française a démontré au début de la pandémie que porter la barbe pouvait permettre au virus de survivre dans les poils et ultimement, d’infecter quelqu’un d’autre.

Pas sûr que l’on verra de telles barbes cette année…
(Crédit: NHL.com/capture d’écran)

Mais bon… je doute que la LNH, qui ne rendra même pas le port de la visière obligatoire lors du retour au jeu et qui permettra à ses entraîneurs de coacher sans masque s’ils le désirent, ait l’intention d’interdire la barbe.

Les joueurs des Islanders (de Lou Lamoriello) n’en porteront fort probablement pas, mais les autres pourront possiblement décider eux-mêmes.

D’un côté, il serait responsable pour un joueur de ne pas porter de barbe, notamment pour diminuer ses chances de donner le virus à autrui…

Mais de l’autre, plusieurs personnes pourraient voir ces séries sans barbes comme étant moins sérieuses/importantes.

Si la sécurité et la santé primaient, il n’y aurait pas de retour à la compétition cet été ou il y en aurait un avec port de la visière obligatoire. Mais ce n’est pas le cas.

Alors, on fait quoi avec les barbes de séries?

En rafale

– 23 joueurs de la LNH (sur 400 testés par la ligue) ont reçu un test positif à la COVID-19 depuis l’ouverture de la phase 2. C’est neuf de plus que lors du dernier biland. Près de 3 000 tests officiels ont été effectués au total. 12 autres joueurs ont aussi été testés positifs à la COVID-19 à l’extérieur du protocole officiel de la ligue. Plusieurs joueurs n’ont jamais développé de symptômes selon ce qui circule.

– Claude Julien et Marc Bergevin opteront-ils pour Alex Belzile et Joël Teasdale (des Québécois qui se remettent d’une blessure) ou pour Joe Blandisi et Jake Lucchini?

– Place aux choses sérieuses chez les Blue Jays.

– Encore des tests positifs qui occasionnent des fermetures. Cette fois, dans la NBA.

– Donald Trump ne changera jamais…

PLUS DE NOUVELLES