Une autre controverse gênante impliquant Bill Peters dévoilée au grand jour

Le nom de Bill Peters n’est clairement plus aussi glorieux qu’il ne l’a déjà été. Pris dans les controverses (que ce soit les propos racistes ou même le fait de frapper ses joueurs) depuis le début de la saison, il n’est plus sans emploi par hasard.

Et ce n’est pas terminé ; il semblerait qu’il y ait d’autres squelettes dans le placard de l’ancien entraîneur.

Selon une intervention télévisuelle réalisée lors d’un match entre les Jets et le Wild, une anecdote en serait ressortie. Kevin Sawyer, alors entraîneur adjoint des Chiefs de Spokane, avait emballé Jared Spurgeon (alors âgé de 15 ans) dans du saran wrap. Il l’avait levé pas moins de six pieds au-dessus de la surface glacée, ce qui avait ponctué la séance d’entraînement.

Son entraîneur (qui n’avait rien fait pour l’arrêter)? Bill Peters.

Mike Babcock, Kevin Sawyer… Peters a appris à la « bonne » école et s’est entouré de drôles de personnes.

Questionnés à savoir qui avait raconté cette anecdote en ondes, les internautes ont finalement appris que c’est Sawyer lui-même qui a relaté ses exploits en ondes.

Ce n’est pas tout : selon un auditeur, l’ancien entraîneur était malaisant en ondes. Il racontait notamment comment Mark Scheifele, qu’il voit en sous-vêtements en vertu de son accès au vestiaire, a l’air sans ses pantalons.

Quel malaise…

Évidemment, ce n’est pas Bill Peters qui a posé de tels gestes. Toutefois, à titre de patron, il aurait clairement dû arrêter son assistant et utiliser son autorité afin de lui faire entendre raison.

Au contraire, Sawyer en semble tellement fier qu’il en parle en ondes. Il n’a pas dû recevoir une grosse tape sur les doigts…

Voyons voir si cette histoire-là fera encore plus de vagues.

En rafale

– Deux matchs pour Zack Kassian.

– Tant mieux pour lui.

– Pourquoi pas?

– Mike Bossy a son idée sur la question.

– C’est quoi les chances?

PLUS DE NOUVELLES