Patrik Laine aimerait trop « se relaxer » aux yeux de Blake Wheeler et Mark Scheifele

Il a beaucoup été question de Patrik Laine cet été. Agent libre avec restriction toujours sans contrat, Laine a répété qu’il était prêt pour toute éventualité. Il l’a prouvé récemment en commençant à s’entraîner avec une formation finlandaise de première division.

On a appris que les Jets ont magasiné le productif ailier – le prix à payer était exorbitant – et que le Canadien ferait partie des équipes avec qui Kevin Cheveldayoff a discuté de Laine durant la saison estivale.

Vers la fin du mois d’août, Jeff Marek (FAN590) est allé un peu plus loin, affirmant que les leaders des Jets commençaient à en avoir assez de l’attitude du jeune Finlandais.

Eh bien, Elliotte Friedman a continué de creuser en ce sens hier, dans sa chronique 31 thoughts.

Patrik Laine souhaiterait présentement signer un contrat pont (avec bien évidemment une dernière année à un salaire très élevé). Par contre, Mark Scheidele et Blake Wheeler sont de grands perfectionnistes et des travailleurs acharnés. Ils sont très exigeants envers eux-mêmes, mais aussi envers les gens qui les entourent (notamment leurs coéquipiers). Ils n’acceptent pas que des joueurs puissent mettre la switch à off par moments.

Laine, lui, aime prendre du temps pour relaxer, aérer son cerveau et faire autre chose (que du hockey). Ce sont les mots employés par Friedman.

Ces propos lancés par Friedman rejoignent ceux de Marek (le mois dernier).

Elliotte Friedman comprend que les Jets puissent avoir envie que Laine prenne de la maturité et évolue et ce, rapidement. Mais il est trop tôt pour abandonner avec un tel talent, non?

Bref, tout le monde doit faire des efforts pour mieux comprendre les autres à Winnipeg. Est-ce que Laine est prêt à le faire et à changer? Pas sûr. Disons que c’est mal parti…

À noter que Friedman n’a pas détaillé ce qu’était relaxer pour Laine. Jeux vidéos? Sorties en boîtes? Autre? I don’t know.

Mais ce qui me frappe, c’est que les vétérans des Maple Leafs supportaient William Nylander l’an dernier et qu’ils supportent Mitch Marner cette année. Chez les Jets, la situation semble être fort différente.

Comment est-ce que tout ça va se terminer? Laine jouera-t-il dans la LNH cette saison? Si oui, est-ce que ce sera avec les Jets?

En rafale

– Dans le même texte, Elliotte Friedman a confié qu’Ovechkin, s’il est capable de demeurer en santé, avait bel et bien l’intention de battre le record de buts de Wayne Gretzky et donc, de ne pas retourner en Russie avant cinq ou six ans. Disons que l’instauration d’un plafond salarial dans la KHL ne le précipitera certes pas là-bas aussi rapidement que certains le prévoyaient…

– Trois ans de plus (à un salaire annuel d’environ 3 millions $) à Boston pour le successeur de Claude Julien.

– Les joueurs et la LNH en viendront-ils à une entente?

– Joe Veleno est on fire!

– Quelle générosité!

PLUS DE NOUVELLES