On a une idée du prix pour obtenir Patrik Laine

Pendant que certains DG ont conclu la grande majorité de leurs dossiers importants, d’autres sont encore sur le qui-vive. Parmi ceux-ci, on peut nommer Kevin Cheveldayoff, qui doit encore gérer les dossiers de Kyle Connor et Patrik Laine.

Si le cas du premier semble plus facile, celui du Finlandais n’est pas évident. Le talent est là, mais il a choisi un mauvais moment dans sa carrière pour connaître une saison en dents de scie.

L’ailier a beau manquer de patience et vouloir régler le tout au plus vite, il n’en demeure pas moins qu’il n’a pas le gros bout du bâton dans cette négociation avec son employeur.

Bref, Laine fait jaser et toutes sortes de rumeurs ont circulé à son sujet, que ce soit l’acceptation d’une offre hostile ou une transaction.

Dans le cadre de l’émission Les Partants, Yvon Pedneault a avancé le prix qui serait demandé au Canadien, selon ses sources, pour obtenir le Finlandais.

Selon l’analyste, pour obtenir Patrik Laine, Marc Bergevin devra envoyer Max Domi au Manitoba. Une demande qui serait légitime, mais qui n’a pas de chances de se concrétiser.

Le fils de Tie s’est imposé comme un rouage essentiel aux succès du Tricolore à sa première saison à Montréal. Il représente beaucoup la nouvelle culture axée sur l’attitude et le caractère tant vantée par le DG.

Oui, un joueur de la trempe de Laine serait le bienvenu avec le CH. Son talent de franc-tireur aiderait sans aucun doute à animer l’avantage numérique. Il se plairait certainement dans la filière finlandaise qui prend de l’ampleur à Montréal.

Il faut payer pour recevoir un joueur de qualité, mais à moins d’une énorme surprise, Max Domi est un joueur intouchable dans l’alignement.

En rafale

– Amateurs de pools de hockey, cet article est pour vous…

– Le moment cute de la soirée!

– Félicitations aux nouveaux mariés!

– La pomme n’est pas tombée loin de l’arbre!

PLUS DE NOUVELLES