Patrik Laine toujours sur la liste d’emplettes de Marc Bergevin

Selon toute vraisemblance, Patrik Laine figurerait toujours sur le planning de Marc Bergevin. Le site Habsolumentfan (via The Fourth Period) a déniché une rumeur pour le moins captivante, elle qui indique que Laine n’a pas quitté la mire de monsieur Bergevin. On lie toujours le bleu-blanc-rouge au Finlandais, ce qui peut demeurer une excellente nouvelle puisque le Canadien a clairement besoin d’un punch supplémentaire à greffer à son attaque.

Même si Laine peut se traîner les bottines de temps à autre, qu’il performe moins lors de la deuxième moitié de saison, il marque des buts. Il sait scorer des goals, comme on l’indique dans le jargon. Toutefois, le DG montréalais devrait jongler un tantinet afin d’insérer un « plausible » 9 millions de dollars sous sa masse salariale. Mine de rien, il n’est pas aussi loin qu’on peut le penser et je m’explique à travers le paragraphe suivant :

Rendez-vous sur le site CapFriendly.com afin de consulter le montant actuel sous la masse du Canadien de Montréal. En date du 3 septembre 2019, Bergevin possède un peu plus de 4 millions de dollars comme marge de manoeuvre. Par contre, un total de 25 contrats est calculé alors que le maximum exigé pendant la saison est de 23. Donc, s’il descend deux contrats chez le Rocket, par exemple ceux de Dale Weise et Karl Alzner (s’ils ne sont pas réclamés au ballottage), ça libérera un espace intéressant.

Puis, si jamais Laine débarque dans la métropole, si un miracle se produit, un joueur sera sélectionné pour quitter vers Laval. En tout, ça donnerait une marge potentielle de 8 millions de dollars (environ), donc ça devient plus facile de réaliser un mouvement pour Marc Bergevin dans l’éventualité où le grand Finlandais deviendrait une prise du Tricolore. Un Mike Reilly et un Charle Hudon envoyé sous d’autres cieux en retour de choix lointain, ce serait le mouvement parfait pour qu’il puisse se conformer au plafond salarial avec Laine dans ses rangs.

C’est beaucoup de blabla, mais tout ça pour tracer un chapitre qui n’est pas aussi farfelu qu’on peut l’imaginer. Puis, sur le flanc droit de Max Domi, qui sait rendre ses coéquipiers meilleurs, ce serait le fit parfait.

En rafale

– Voici la réaction d’Alex Ovechkin au sujet de sa cote à NHL20.

– Voici comment John Tortorella pourrait être dégoûté.

– Kerby Rychel au sein de la KHL.

– Quelle belle histoire.

– Des nouvelles des Québécois évoluant au sein des mineures de la MLB.

PLUS DE NOUVELLES