Marc Denis a perdu patience durant une entrevue à ÉNERGIE Québec

Marc Denis ne fait pas qu’analyser les rencontres du Canadien dans sa vie professionnelle. Il offre aussi des chroniques à la radio sur le réseau de Bell Média. On peut l’entendre certains matins sur les ondes de TSN690… Et aussi sur les ondes du ÉNERGIE 98,9 FM à Québec, une fois par semaine.

Ce matin, Marc Denis était l’invité de Raynald Cloutier et Stéphan Dupont, le spécialiste des sports dans l’émission Dupont le matin!

Cloutier est un journaliste sportif et un animateur de radio de la région de Québec. Il a été durant de nombreuses années collaborateur de Jeff Fillion à CHOI, animant aussi pendant la même période son propre show sportif. Il est d’abord et avant tout un fan/connaisseur de football.

Ce matin, Marc Denis a livré une chronique spéciale sur les ondes d’ÉNERGIE, une chronique qui a tourné autour des gardiens de but. Ai-je besoin de vous rappeler que Denis est ancien goaler de la LNH?

Dès la première seconde de l’entrevue, on a eu droit à une drôle de critique de la part de Dupont et Cloutier (concernant l’intonation de Marc Denis, mais aussi Martin Lemay)… et on dirait que la chimie ne s’est jamais installée durant les 25 minutes suivantes. Même si après, les gars ont lancé des fleurs à Denis. Écoutez par vous-mêmes où la discussion à abouti.

La version complète a été retirée du site d’ÉNERGIE.

Denis, un gars ultra posé de nature, est resté relativement calme durant une dizaine de minutes face aux petites pointes à son endroit… mais après 12 minutes, il a explosé.

Alors qu’il défendait l’idée de laisser Cayden Primeau dans la Ligue américaine et de ne pas lui donner la job de #1 sur un plateau d’argent – bref, de faire le contraire de Carey Price à ses débuts chez les professionnels – Denis a été amené à dire s’il n’avait pas beurré trop épais en s’époustouflant devant les prouesses de Carey Price hier soir. Ça n’a pas passé!

Marc Denis : « Ça, j’trouve ça drôle […] Il faut aussi que tu l’écoutes (Ray) quand on passe des commentaires! »

Raynald Cloutier : « Quand c’est Keith Kinkaid, vous mettez 20 minutes à analyser un but que Keith Kinkaid a donné. Il a gagné en Arizona l’autre soir et vous avez analysé son jeu pendant deux heures! »

Marc Denis : « Ça, c’est à Vegas. Oui, mais, Keith Kinkaid, on s’entend… es-tu en train de parler de Keith Kinkaid dans la même phrase que Carey Price! »

Raynald Cloutier : « C’est vous-autres! C’est à cause de vous-autres! […] Arrêtez avec Price joual vert! »

Marc Denis : « On va arrêter de parler de Carey Price avec le Canadien. Sinon, Ray, parle-moi en plus du Canadien. On va arrêter d’en parler […] Si tu veux, je peux te parler des piochons aussi! »

Raynald Cloutier : « C’est pour ça je vous laisse aller. Moi ça ne m’intéresse pas! »

Dupont et Cloutier ont ensuite débattu du talent et de l’utilité de Carey Price… Et Raynald Cloutier est revenu à la charge en critiquant Marc Denis et ses collègues des médias pour avoir ri du second gardien des Blue Jackets, Elvis Merzlikins.

Raynald Cloutier : « Vous avez ri de lui toute la journée Elvis hier d’ailleurs, à la tv […] Ils se moquaient de lui, Elvis is in the building, Elvis has left the building. »

Marc Denis : « J’fais mes devoir, cr*ss […] J’ai parlé à Bob Hartley qui l’a coaché […] Si tu ne veux plus en entendre parler Ray es*i, ferme ton micro. »

Raynald Cloutier : « C’est ça que je fais. C’est ça que je fais. »

Marc Denis : « Si ça t’intéresse plus, change de job, taba*nak! »

Plus l’entrevue se passait, plus Dupont et Cloutier n’étaient plus sur la même longueur d’onde.

Au final, on peut comprendre Marc Denis d’en avoir marre de donner une entrevue avec un gars de la Ville de Québec qui se montre de mauvaise foi depuis 15 minutes. Denis est un gardien de but et il sait que Carey Price est bon, that’s it. Et il n’aime pas se faire critiquer constamment, surtout pour des choses qu’il n’a pas dites.

Imaginez si Ray Cloutier avait pogné quelqu’un de moins patient que Marc Denis…

Reste qu’au final, plusieurs auditeurs ont apprécié ce segment audio.

En rafale

– Ryan Poehling jouera au centre ce soir à Laval, mais il se pourrait qu’il ne prenne pas toutes les mises au jeu.

– Justin Bieber a essayé d’imiter Artemi Panarin.

– Phil Kessel ne performe vraiment pas en Arizona. [RDT]

– Dale Weise aime bien son rôle de mentor/vétéran (cher payé). Il mise beaucoup sur sa famille à travers ce parcours.

– Un coach qui donne une claque à chacun de ses (jeunes) joueurs après une mauvaise performance, c’est laid! [COZ]

– Non! Pas une grève pendant la Ligue des Champions de la CONCACAF!

PLUS DE NOUVELLES