Les Jets de Winnipeg auraient fait une offre inférieure à 6M$ par saison à Patrik Laine

Et rebelote.

Le dossier Patrik Laine – à l’instar des autres RFA de renom – n’a toujours pas été bouclé. Seul problème : les camps d’entraînement ont déjà débuté. La pression est donc à son apogée pour plusieurs équipes.

Imaginez un instant les Jets débuter la saison sans Laine et Connor ? Les Maple Leafs sans Marner ? Les Flames sans Tkachuk ? L’Avalanche sans Rantanen ? Les Canucks sans Boeser ? 

La liste est longue. Trop longue. L’absence prolongée de ces derniers pourrait ultimement faire mal à leurs équipes respectives.

Bon, revenons à nos moutons, et à Patrik Laine. Elliotte Friedman avait récemment dévoilé que les vétérans des Jets n’appréciaient pas l’éthique de travail de l’ailier finlandais. Il aimerait trop se relaxer. 

On se demande donc tous comment ce dossier va se terminer, mais pour le moment, ça ne sent pas très bon. Même si Laine ne semble pas trop avoir le soutien de Blake Wheeler et Mark Scheifele, cela n’empêche pas Kevin Cheveldayoff de persévérer dans le but de s’entendre avec son attaquant.

Le DG des Jets aurait soumis une offre à court terme, moyennant moins de 6M$ par saison au camp Laine.

Andy Strickland explique que ce n’est pas le nombre d’années qui pose problème, mais bien l’argent qui a été mis sur la table. Ce n’est tout simplement pas assez, et on peut le comprendre : Laine mérite d’être payé à sa juste valeur, lui qui a inscrit 110 buts lors des trois dernières années.

Or, et après toutes les tractations qui ont entouré ce dossier, on peut réellement se demander s’il n’est pas mieux pour les Jets et Laine que les deux partis se séparent.

On en saura évidemment plus au fil du temps. Mais cette histoire tourne au vinaigre.

En rafale

– Il y en a plus que trois.

– Intéressant.

– Avoir Shea Weber dès le départ, ça va faire une différence.

– À lire.

PLUS DE NOUVELLES