Le Canadien s’incline lors de son grand retour

Enfin! Le Tricolore faisait finalement son grand retour dans un match préparatoire face aux Leafs pour continuer leur préparation pour les séries éliminatoires.

Dans un alignement hors du commun avec 13 attaquants et 7 défenseurs, Claude Julien y a été d’un alignement semblable à son alignement principal.

Quant aux Leafs, voici l’alignement de Sheldon Keefe.

Après seulement 33 secondes de jeu, John Tavares y a été d’une superbe passe à Ilya Mikheyev lors d’un surnombre pour faire 1-0 Maple Leafs. Le surnombre était dû à une mauvaise communication entre Gallagher et Chiarot, laissant Weber seul face aux deux attaquants.

Le CH a pris un meilleur rythme au fur et à mesure que la première période avançait, même si aucun but n’a été marqué. Quelques très bonnes chances de marquer pour Drouin et Armia, qui s’est échappé en désavantage numérique. Andersen est toutefois resté très solide.

En deuxième période, une belle chance de marquer pour le Tricolore s’est terminée en une lourde mise en échec de Jake Muzzin sur Belzile. Ce dernier a dû retraiter au vestiaire et a raté le reste de la rencontre. On remarque qu’aucun de ses coéquipiers n’est venu le défendre..

Alex Kerfoot a par la suite marqué le deuxième but des Leafs sur une bourde de Tatar. Très beau jeu de Kasperi Kapanen pour mener la contre-attaque.

Ah oui, les Leafs étaient en désavantage numérique..

Dale Weise a eu une occasion de finir une belle séquence dans une cage béante, mais n’a pas été en mesure de cadrer son tir et ainsi réduire l’écart.

Quelques minutes plus tard, Tatar a finalement inscrit le CH au tableau indicateur sur l’avantage numérique. Magnifique passe de Suzuki.

Kerfoot s’est toutefois empressé de redonner une avance de deux buts aux Leafs en redirigeant le tir de Morgan Rielly derrière Carey Price. Il ne restait que 24 secondes à faire à la deuxième période.

En troisième période, une belle montée de Kotkaniemi a bien failli mener à un but du Tricolore, mais personne n’a été en mesure de décocher un tir sur Andersen.

La détermination de Chiarot a finalement donné des résultats, alors que Byron a redirigé un retour résultant d’un tir frappé de Chiarot derrière le gardien des Leafs. Tout un effort du Danois, quand même!

Les Leafs ont toutefois marqué un deuxième but en désavantage numérique durant la rencontre, alors que Morgan Rielly a inscrit le quatrième but de l’équipe torontoise. Le jeu défensif de la Sainte-Flanelle laissait grandement à désirer sur cette séquence..

Quelques percées offensives du Canadien (qui ont retiré Price en fin de match) ont dicté le ton de la fin de la troisième période, mais rien de très concret.

Marque finale : 4-2 Toronto

Le Canadien reprend l’action samedi, 20h, face aux Penguins. Ce sera le premier match de leur série 3 de 5!

Prolongation

– Tout comme durant le match Penguins-Flyers, les Maple Leafs et les Canadiens se sont mélangés pour démontrer leur unité et leur solidarité envers la communauté noire.

– Le français est tout de même présent à Toronto!

– L’avantage numérique du CH a eu une performance abominable, mis à part le but de Tatar. Il faut absolument que cet aspect du jeu s’améliore si Montréal souhaite battre les Penguins.

– C’était à prévoir, mais la glace n’était pas dans un état optimal pour du hockey professionnel. Le match Flyers-Penguins disputé juste avant n’a assurément pas aidé..

– Le trio de Danault n’a pas connu un fort match, mais les trios de Domi et de Suzuki ont donné de bonnes chances de marquer au CH.

– Price a connu une solide performance, même si le pointage n’en témoigne pas nécessairement. La défense est responsable pour plusieurs de ces buts.

PLUS DE NOUVELLES