Ilya Kovalchuk aimerait terminer la saison avec le Canadien

Le Canadien est virtuellement éliminé de la course aux séries, mais il n’a pas beaucoup de joueurs de location à vendre. Nate Thompson vaut beaucoup plus à Montréal que sur le marché…

Marco Scandella demeure un défenseur de troisième paire ou à la limite d’extra pour une équipe aspirant aux grands honneurs…

Et Ilya Kovalchuk était disponible gratuitement il y a quelques semaines à peine.

Kovalchuk, 36 ans, a toutefois démontré qu’il pouvait encore jouer du gros hockey. 10 points en 12 rencontres et un différentiel de plus-5 à Montréal, c’est impressionnant!

Il nous a été permis d’apprendre durant le week-end que Marc Bergevin pourrait sacrifier Kovalchuk si une équipe lui offre un choix de deuxième tour. Sinon, il conservera fort probablement les services de Kovalchuk jusqu’en avril.

Est-ce que vous laisseriez partir Kovalchuk en retour d’un choix de deuxième ronde d’une équipe qui aspire aux grands honneurs, vous?

La logique laisse sous-entendre que Kovalchuk ne voudra pas revenir à Montréal la saison prochaine. Sa famille est en Californie et tout indique qu’elle ne souhaite pas déménager au Canada. Et son objectif numéro un est de remporter la Coupe Stanley si l’on se fie à ses propos d’il y a quelques mois…

Mais comment se sent le principal intéressé à l’approche de la date limite des transactions?

Il aimerait rester à Montréal jusqu’à la fin de la saison.

« J’aime tout de cette équipe. La façon dont on m’a accueilli, les partisans qui sont incroyables […] cette équipe est spéciale, ce groupe de joueurs est spécial. Ils veulent tous gagner, ils veulent tous être meilleurs. » – Ilya Kovalchuk

Un peu plus loin, on comprend mieux finalement, Kovalchuk aimerait faire partie du futur de l’organisation… qu’il voudrait peut-être disputer la prochaine campagne avec l’équipe.

« Cette équipe possède un futur intéressant et si je pouvais en faire partie, ce serait vraiment bien. » – Kovalchuk

Bref, Ilya Kovalchuk serait prêt à signer une prolongation de contrat avec le Canadien, si l’on se fie à ses dires.

Rappelons que Pat Brisson, l’agent de Kovalchuk et bon ami de Marc Bergevin, a indiqué il y a quelques jours ne pas être rendu là avec son client.

Le seul bémol dans tout ça est le suivant : Kovalchuk a besoin de beaucoup de temps de glace, de responsabilités accrues, de bons partenaires et de motivation pour performer. Est-ce qu’une équipe contender pourrait lui offrir tout ça cette saison? Est-ce que le CH est en mesure de lui promettre ça pour l’an prochain?

Le dossier de Kovalchuk est compliqué. Reste que pour l’instant, il aide vraiment le CH et de l’aide, le CH en a et en aura besoin…

En rafale

– Connaître du succès avec ton club-école est plus important que l’on pense. Le club-école doit développer de bons jeunes joueurs ET gagner. On ne peut pas dire que le club-école du CH a réussi cela au cours des 6 ou 7 dernières années…

– Cet espoir du Canadien ne dérougit pas.

– Joyeux anniversaire à ces deux anciens.

– Un contact avec l’officiel?

– Après les Blues, les Chiefs! #CommeÀBoston

PLUS DE NOUVELLES