Est-il temps d’envoyer Nick Suzuki faire un tour à Laval?

Nick Suzuki a amassé quatre points à ses cinq derniers matchs. Néanmoins, on reconnaît certaines difficultés dans son jeu à sa deuxième année dans la LNH. 

En fait, tous les amateurs du Canadien seront d’accord pour dire que le jeune a connu un excellent début de saison. Par contre, c’est beaucoup plus difficile depuis quelques semaines – le 8 mars pour être plus précis.

Il a amassé deux buts et cinq mentions d’aides en l’espace de quinze rencontres – ce qui est très raisonnable, mais a connu une disette de 10 matchs sans récolter de points à cinq contre cinq.

Hier, dans le match face aux Jets de Winnipeg, il a été blanchi de la feuille de pointage et n’a même pas lancé une seule fois sur le filet adverse. Après le match, l’analyste de TVA Sports Maxim Lapierre s’est penché sur le sujet et a apporté un point de vue qui m’est apparu assez intéressant : faut-il l’envoyer à Laval pour l’espace de quelques matchs afin qu’il retrouve ses moyens?

Depuis un bout, je ne reconnais pas le Nick Suzuki que j’ai vu en début de saison. Ce Suzuki-là était impliqué dans ses batailles à un contre un, avait de l’intensité et était partout sur la patinoire. Il a seulement été utilisé pendant 14 minutes et 44 secondes hier soir, son plus bas temps de jeu de la saison.

Dominique Ducharme n’a vraisemblablement pas aimé de ce qu’il a vu chez lui face aux Jets.

Il ne faut pas oublier qu’un autre jeune du CH était dans pareille situation l’an dernier. Jesperi Kotkaniemi avait été cédé à Laval pour l’espace de quelques rencontres et disons que son passage avec le Rocket l’a grandement aidé à revenir en haut plus fort.

Est-ce que Nick Suzuki a besoin d’une telle chose? La question se pose. Il a récolté 24 points en 38 matchs depuis le début de la campagne (très respectable), mais n’est plus le même joueur qu’en début de saison, où il était un des meilleurs attaquants du Tricolore.

Il a besoin de retrouver ses moyens – sa confiance, et on sait tous que Joël Bouchard est capable de le relancer. Mais Dominique Ducharme aussi, non?

En rafale

– Intéressant!

– Ça se corse dans la division canadienne…

– Rien à rajouter.

– Le geste qu’il a posé était dangereux.

PLUS DE NOUVELLES