Eric Staal heureux d’enfin retrouver son rôle de père

On oublie souvent le côté humain lorsque l’on parle de joueur de hockey. Oui, les gars font beaucoup d’argent, mais ça ne veut pas dire qu’ils n’ont pas d’émotions pour autant.

Eric Staal a connu un séjour mouvementé avec le Canadien. Il a été mauvais, voire même très mauvais en saison régulière, puis à sembler se replacer une fois les séries éliminatoires arrivées. Le trio qu’il formait avec Corey Perry et Joel Armia est l’une des raisons pourquoi le Canadien aura pu se rendre aussi loin.

Mais maintenant que tout cela est terminé, Staal peut finalement retourner à la maison et retrouver sa famille.

Cela faisait plus d’une centaine de jours que le vétéran joueur de centre n’avait pas vu ses enfants. Je comprends qu’il fait des millions, mais c’est un énorme sacrifice à faire, surtout que, comme il le mentionne lui-même, ce n’est pas quelque chose auquel il est habitué.

Ses enfants et sa femme sont demeurés au Minnesota, où Staal avait passé les quatre dernières saisons. En temps de pandémie, l’idée de changer les enfants d’école et de déménager dans une ville pour une seule saison ne semblait pas la meilleure idée.

Et puis, il y a eu l’échange à Montréal et les frontières fermées, qui empêchaient sa femme et ses enfants de venir le visiter. Il se sera donc rendu jusqu’à la grande finale, sans toutefois sentir le support direct de sa famille. Oui, il y a les appels FaceTime, mais ça pourrait être mieux.

Est-ce qu’Eric Staal prendra sa retraite? Ça reste à voir. Le principal intéressé pense toujours avoir du bon hockey à donner, mais il affirme tout de même qu’il ne prendra pas cette décision seule et que l’idée de devoir se couper de sa famille pour une deuxième année de suite ne l’enchante pas trop.

Et on peut le comprendre.

En rafale

– Intéressant.

– Pourront-ils enfin jouer à Monréal?

– Le sport n’a pas de langage.

– Ouch….

– Landeskog chez les Blues?

 

PLUS DE NOUVELLES