Danault a hérité d’un drôle de surnom à Chicago

Avant chaque début de saison, il y a toujours un représentant du Canadien qui va faire son tour à la populaire émission Tout le monde en parle.

L’an dernier, on a eu droit à un moment épique entre Marc Bergevin et Luc Lavoie.

Cette année, on a eu une autre preuve que Phillip Danault est un sapré bon gars, lui qui a accordé une entrevue très sympathique, en compagnie de sa conjointe Marie-Pierre Fortin.

Oui, il a eu droit à la traditionnelle carte de Dany Turcotte!

On a très peu parlé du Canadien et de la saison à venir, la discussion a surtout tourné autour de Phillip Danault, dans un premier temps, et ensuite, de sa vie de famille et l’implication de son couple dans la Fondation Jasmin-Roy.

Le centre a quand même dit, d’entrée de jeu, avoir confiance en son équipe, avec les jeunes qui poussent au sein de l’organisation.

Le moment cocasse de l’entrevue a été l’oeuvre de Rachid Badouri, qui a forcé Danault à raconter l’histoire du surnom qui lui a été affublé à Chicago. À ses débuts, entre la 2e et la 3e période, il a voulu souhaiter une bonne 3e période. Sauf qu’au lieu de dire third, il a dit turd (traduction libre : trace de merde) sans le vouloir. Une petite erreur de prononciation qui a bien fait rire ses coéquipiers, qui n’ont pas manqué de le surnommer turd.

Il pensait bien s’être débarrassé de ce surnom en étant échangé à Montréal, jusqu’à ce que Andrew Shaw arrive dans le vestiaire.

Danault a aussi admis qu’en apprenant son échange, il a eu un peu peur de se joindre au Canadien. Aujourd’hui, cependant, il ne se voit plus jouer ailleurs dans la LNH.

Lorsque sa conjointe a été appelée à venir discuter de l’implication du couple dans la Fondation Jasmin-Roy, on a pu avoir un petit aperçu de comment ça se passe dans la vie de famille. Et il semble que le principal sujet de conversation qui anime Danault, c’est le hockey.

On appelle ça un passionné qui mange de son sport!

En rafale

– Allan McShane a un bon début de saison!

– Le Rocket s’est incliné en prolongation sur ce jeu un peu décousu des Sens.

– L’Impact n’a pas su surfer sur son bon début de saison et ne sera pas des séries pour une 3e saison consécutive.

– Le cas d’Antonio Brown est un vrai roman-savon…

PLUS DE NOUVELLES