Charles Hudon demandera l’arbitrage demain (s’il n’est pas échangé)

Nous sommes le 4 juillet. Bonne fête tous nos lecteurs américains! #4thOfJluy

Le 4 juillet, c’est aussi la veille du 5 juillet. Et dans la LNH, le 5 juillet (à 17H00), c’est la date limite qu’ont les joueurs autonomes avec restriction qui ont droit à l’arbitrage pour le faire savoir à leur équipe et à la LNH.

Chez le Canadien, quatre joueurs risquent donc de demander l’arbitrage demain : Charles Hudon, Joel Armia, Artturi Lehkonen et Michael McCarron. S’ils ne s’entendent pas avec le CH au cours des 30 prochaines heures bien sûr…

Une fois enregistré, le joueur peut continuer de négocier avec son équipe. S’il en vient à une entente avant la date prévue de sa séance d’arbitrage, il n’aura pas à être entendu.

Ce n’est jamais bon pour la relation à long terme quand un agent vante son joueur… et que son équipe tente de diminuer son talent ou son importante.

Les séances d’arbitrage auront lieu du 20 juillet au 4 août cette année. Ça se passe généralement à Toronto.

La plupart du temps, les joueurs en viennent à une entente avant de devoir se présenter devant un arbitre.

On ne connaît pas les situations de Armia, Lehkonen et McCarron, mais on sait que Charles Hudon se dirige tout droit vers l’arbitrage. Il a refusé de signer son offre qualificative de 715 000 $ LNH (et d’environ 70 000 $ AHL) et à moins d’une entente d’ici demain, il ira en arbitrage.

Allain Roy, l’agent de Hudon, a confirmé à La Presse que son client se préparait à déposer sa demande d’ici demain soir.

Ça, c’est bien évidemment s’il n’est pas échangé d’ici demain et qu’il ne signe pas un nouveau contrat avec sa nouvelle équipe. Jean-Charles Lajoie avançait à la mi-juin que Hudon serait échangé avant le 24 juin

Roy a aussi tenu à mentionner que le divorce n’est peut-être pas imminent entre Hudon (qui a pourtant mis sa maison en vente) et le CH… ajoutant tout de même que la cote de son client est toujours très bonne à travers la LNH et qu’il y a toujours une possibilité de transaction.

« Je sais qu’il y a de l’intérêt pour lui. » – Allain Roy au sujet de Charles Hudon

En terminant, Roy a rappelé que la priorité de son client était de jouer dans la LNH, à Montréal ou ailleurs. Les options de la Ligue Américaine ou de l’Europe ne sont pas là pour l’instant…

Pas selon son agent, du moins (qui doit tout de même mousser la valeur de son client publiquement, on s’entend).

Ça sent encore la transaction concernant Hudon, si vous voulez mon avis. Mais quand? Et contre qui/quoi? We’ll see soon.

Charles Hudon n’a pas disputé une seul rencontre depuis le 19 février dernier, étant laissé de côté par Claude Julien lors des 22 derniers matchs de l’équipe. #CourseAuxSéries

En rafale

– Avertissement! Il ne serait pas très prudent d’offrir un contrat à long terme à Micheal Ferland.

– Kinkaid n’est pas une machine au niveau statistiques.

Ah ouais?

– Florence Schelling dirigera les U18 féminine suisses.

– Il jouera, mais il ne sera pas partant pour son dernier match ce soir (à Montréal).

PLUS DE NOUVELLES