Antoine Roussel raconte comment se passe sa « quarantaine » à Vancouver

Antoine Roussel était hier après-midi de passage sur les ondes 95,7 FM (KYZ), une radio du Saguenay – Lac-Saint-Jean avec laquelle il collabore de façon régulière… et fidèle à son habitude, il a lancé quelques trucs intéressants.

Roussel a quitté le Saguenay le 2 juillet, après avoir pu assister à la naissance de son petit garçon (troisième enfant du couple), et il s’est ensuite envolé vers Vancouver (de Québec). Il a laissé sa famille derrière lui.

Voler vers la Colombie-Britannique n’a pas été de tout repos non plus. Dès que tu enlèves ton masque pour boire ne serait-ce qu’un verre d’eau, tu te fais regarder bizarrement. Il y a un élément de stress constant dans l’avion.

Roussel a confié que la LNH demande à tous les joueurs qui prennent un vol commercial (même à l’intérieur du Canada) de se placer en quarantaine à l’hôtel durant sept jours (et de subir plusieurs tests COVID-19 durant cette période). Après sept jours, tu peux rentrer chez toi si bien sûr, ces tests ont tous été négatifs. Ça nous aide à comprendre des choses chez le Canadien.

Les sept premiers jours ne sont pas faciles. #Quarantaine
(Crédit: )

Plusieurs joueurs, regroupés par six ou huit joueurs, se trouvent donc à l’hôtel présentement et se côtoient de façon exclusive. Les Canadiens ensemble, les Américains ensemble, les Européens ensemble…

Chaque groupe prend un tunnel pour se rendre à l’aréna et s’entraîner par groupe. Tout le monde a hâte que cette quarantaine-là soit terminée. Ils ne peuvent même pas aller se promener dehors.

Les équipes doivent rendre des comptes aux autorités de santé publique, alors c’est très strict.

Une fois sur la patinoire, les gars sont contents de revenir jouer au hockey. Tout le monde a hâte de se retrouver toute la gang ensemble, après cette quarantaine.

Pour l’instant, tous les tests chez les Canucks se sont avérés négatifs.

Antoine Roussel croit que tous les joueurs des Canucks participeront au tournoi éliminatoire. Même si un joueur qui refuserait de jouer ne serait pas directement pénalisé, Roussel comprend qu’un tel individu sera marqué au fer rouge par la suite. Tu n’es pas obligé de jouer… mais c’est tout comme.

Jordie Benn aurait donc choisi de jouer, lui dont le petit gars naîtra aux alentours du 24 juillet?

L’attaquant des Canucks a confirmé que son équipe devra se pointer à Edmonton le 26 ou le 27 juillet. Donc, le CH jouera bel et bien à Toronto.

Roussel a confirmé que vivre l’expérience olympique avec la France, même s’il risque de perdre plus de matchs qu’il en gagnera, serait toute une aventure. Le pays devra toutefois fort probablement passer par un tournoi qualificatif qui, il l’espère, ne sera pas en même temps que les activités de la LNH.

En rafale

– Alexander Romanov sera bon, très bon même… mais il ne sera pas un joueur de concession.

– 10 arbitres et 10 juges de ligne seront inclus dans chacune des deux bulles de la LNH.

– Beau geste de Genie (qui s’assure aussi de ne pas voir son gear vendu aux enchères).

– Les Blue Jays ne l’auront pas facile.

– Pas facile d’être un boxeur ou un promoteur de boxe par les temps qui courent…

PLUS DE NOUVELLES