«Forte possibilité de jouer 4 matchs en 5 soirs» selon Marc Bergevin

Marc Bergevin s’entretenait avec les médias vers 11h00, ce matin, afin de faire le point sur l’éclosion de COVID-19 qui a frappé le Canadien. Au total, 4 matchs ont jusqu’à présent été reportés en raison d’un cas de COVID-19 et d’un cas de contact avec le virus.

D’abord, il est important de comprendre qu’un joueur a testé positif à un variant de la COVID. Voilà pourquoi la LNH prend vraiment la situation à coeur. On parle d’un virus dont la transmission est beaucoup plus fréquente et difficile à prévoir. Deux tests positifs (du même joueur) au variant, on prend ça au sérieux avec raison.

La Santé publique est extrêmement sévère avec les cas de variant.

Le DG du Canadien a toutefois précisé que…

  1. Le joueur va jusqu’à présent bien
  2. Le joueur n’est pas du tout à blâmer pour son test positif. Il n’y a pas eu d’imprudence de sa part.

Maintenant, autre aspect intéressant – et choquant. Bergevin a confirmé qu’il était fort probable que l’équipe ait à disputer 4 matchs en 5 soirs, lorsqu’il sera temps de reprendre les matchs remis.

Il a également laissé sous-entendre que le match de mardi contre les Sénateurs pourrait lui aussi être reporté par la LNH, tout dépendant de l’évolution de la situation. Il ne se mouille pas trop et laisse la ligue gérer le dossier.

Ça va chambouler les équipes de la division, ça. Jusqu’à présent, les équipes canadiennes s’en étaient bien sorties – mais cette éclosion fera mal à l’horaire de plusieurs équipes de la Division Nord.

Le Canadien pourrait notamment avoir un calendrier absolument farfelu de 25 matchs en 41 soirs.

PLUS DE NOUVELLES