Filip Zadina ne veut pas se mettre dans la peau d’un DG

La journée du Combine, les jeunes vendent leur salade afin de donner un petit « push » avant lors sélection et c’est tout fait normal lorsqu’un jeunot est un espoir de premier plan. L’importance de se présenter en confiance à l’aube d’un moment mémorable pour eux. Filip Zadina est l’un de ceux que le peuple québécois aimerait observer avec un maillot bleu-blanc-rouge sur le dos. Zadina, Andrei Svechnikov et Brady Tkachuk devraient être sélectionnés 2, 3 et 4. Certains médias ont même décidé de donner le rôle de DG à Zadina, qui n’a pas osé se mouiller.

Le Tchèque a la réputation de livrer le fond de sa pensée lorsqu’il est devant les lentilles. Disons qu’il n’a pas peur des mots. Par contre, cette fois-ci, il a tenu sa langue. Si tu étais un directeur général, lequel choisirait entre les trois joueurs?

C’est une bonne question. Voici pourquoi je ne voudrais pas être à la place du directeur général qui devra faire ce choix. Ce sont deux excellents joueurs et c’est un choix difficile à faire. Je ne peux pas dire, j’aimerais pouvoir nous placer tous en deuxième place. Attendons au repêchage et on verra.

Pourtant, il n’y a pas trop longtemps de ça, il ne s’était pas gêné pour mentionner qu’il était bon et qu’il le savait. Il croit réellement en ses chances d’être sélectionné au deuxième rang, tout juste derrière Rasmus Dahlin. Il a de la confiance le jeune homme. S’il n’a pas voulu répondre à cette question douteuse, il ne s’est pas privé pour souligner son désir de jouer au sein de la LNH dès l’an prochain.

Il a également déclaré quelque chose de particulier au sujet du Canadien et de la possibilité que Marc Bergevin le sélectionne.

Peut-être que le Canadien voudra échanger son choix. J’aimerais m’y retrouver, mais on verra.

Une drôle de tournure de phrase pour un espoir qui sera repêché lors du prochain encan. Est-ce que cette rumeur a atteint le conduit auditif de ces jeunes?

PLUS DE NOUVELLES