Filip Mesar, un joueur qui peut faire la différence dans un match selon son DG en OHL

Filip Mesar poursuit son apprentissage dans la OHL. Il a l’occasion d’avoir beaucoup de temps de glace avec les Rangers (son club junior) afin de se développer de la meilleure façon possible et jusqu’à maintenant, l’espoir du Canadien fait tourner des têtes à Kitchener.

Du moins, le DG de l’équipe Mike McKenzie est très impressionné par les habiletés du jeune Slovaque. Marc-Antoine Godin (The Athletic) est allé le rencontrer, et McKenzie n’a pas mâché ses mots en parlant du principal intéressé.

Des gars qui changent le cours d’un match comme lui, on n’en trouve pas souvent. Quand tu en as un, ton équipe a vraiment de la chance d’ajouter un élément que les autres formations n’ont peut-être pas. – Mike McKenzie

La citation est tirée de l’article qui suit, justement signé par Marc-Antoine Godin et Arpon Basu :

Avant que Mesar ne débarque en ville, les Rangers de Kitchener connaissaient beaucoup de difficultés en début de saison. Ils avaient remporté un seul de leurs six premiers matchs et figuraient dans les bas-fonds du classement de la ligue. Or, l’arrivée de l’espoir du CH a changé la donne, alors que le club se retrouve aujourd’hui avec une fiche de sept victoires et neuf défaites.

On peut, par contre, se demander si le séjour de Mesar dans l’uniforme bleu des Rangers durera jusqu’à la fin de l’année. Les Rangers n’ont pas le plus gros club dans le junior et Mike McKenzie pourrait décider de le transiger afin de garnir sa banque d’espoirs ou de choix au repêchage, une tendance assez populaire dans le hockey junior.

Néanmoins, le fait de voir le DG à Kitchener parler en bien de l’espoir du Canadien donne d’excellents signes en vue de la suite des choses. Ce n’est pas tous les jours où on entend quelqu’un dire qu’il est rare de trouver des gars comme lui. Cela en dit beaucoup sur le talent énorme du jeune joueur.

D’autant plus que Mesar doit être content de lire des choses comme celles-là. Je vous rappelle que l’idée d’aller dans le junior ne lui plaisait pas nécessairement il y a quelques semaines. Il voulait jouer chez les pros cette année puisqu’il a évolué avec des hommes lors des deux dernières années, mais voilà qu’il semble avoir du plaisir en dominant avec des jeunes de son âge.

Il s’agit donc d’une bonne décision de l’organisation de l’avoir retourné en bas et cette bonne décision-là pourrait avoir un impact sur le rendement de l’équipe dans le futur, si Mesar venait à devenir le joueur étoile que l’on souhaite tous.

Chapeau, donc.

En rafale

– Cole Caufield était de passage à l’émission « Le Monde de Georges » sur les ondes de BPM Sports pour commenter le début de saison du Canadien.

– C’est bien dit.

– En espérant pour lui qu’elle pourra le voir jouer.

– Il est comique, notre Slaf.

– Belle pensée de la part des joueurs du CH ce matin.

– Pas fou.

 

PLUS DE NOUVELLES